fbpx

Mon huile végétale : comédogène ou pas ?

© Ulada / shutterstock.com

Si une huile végétale regorge de vertus et de propriétés bienfaisantes pour la peau et les cheveux, elle peut cependant ne pas être adaptée à tous les types de peau. En cause ? Son pouvoir comédogène, calculé en fonction de l’indice de comédogénicité, de la fraîcheur et de la fragilité face à l’oxydation de l’huile en question. Pour savoir si votre huile végétale fétiche est comédogène ou pas, et favorise donc les imperfections, vous pouvez vous référer sans attendre à la liste ci-dessous !

Les indices comédogènes des huiles végétales principales

Plus une huile végétale est comédogène, plus elle a tendance à obstruer les pores de la peau et donc, à favoriser l’apparition de boutons, de points noirs et de comédons. Un effet secondaire indésirable qui peut tout à fait être évité si vous choisissez vos huiles avec soin ! Noté sur une échelle de 0 à 5, 0 étant non-comédogène, 5 étant fortement comédogène, assurez-vous de connaître le niveau de comédogénicité d’une huile avant de jeter votre dévolu sur elle…

0 – Huile végétale non-comédogène

Argan
Avocat
– Babassu
Baobab
– Camelia
– Cameline
– Carthame
Chanvre
Jojoba
Karité
Noisette
– Son de riz
– Tournesol

1 – Huile végétale peu comédogène

Calendula
Carotte
– Chaulmoogra
– Grenade
Neem
Nigelle
– Pépin de raisin
Ricin
Sésame
– Soja

2 – Huile végétale moyennement comédogène

Amande douce
– Abricot
Argousier
Bourrache
Buriti
Karanja
Macadamia
Olive
Onagre
– Tamanu/Calophylle

3 – Huile végétale comédogène

Cacao
– Coton
Rose musquée

4 – Huile végétale assez comédogène

Coco
– Lin
– Noyau de pêche

5 – Huile végétale fortement comédogène

Germe de blé

Quelle huile végétale pour quel type de peau ?

Au quotidien, les peaux grasses et acnéiques préfèrent les huiles d’indices 0 et 1, ne risquant pas d’aggraver leurs imperfections. Dans le cas d’utilisations plus ponctuelles, les huiles d’indice 2 peuvent éventuellement être appliquées, mais toujours avec parcimonie. Retrouverez un article complet sur les meilleures huiles végétales pour les peaux acnéiques.

Les peaux normales et mixtes, quant à elles, tolèrent très bien les huiles végétales d’indice 0 à 3. Moins sujettes aux comédons, elles supportent mieux les huiles un peu plus riches telles que l’abricot, l’amande douce, l’olive ou la rose musquée.

Les peaux sèches, enfin, apprécient toutes les huiles, quel que soit leur indice de comédogénicité. Elles ont toutefois une petite préférence pour les huiles les plus riches en Oméga 9 telles que l’Argan ou le Macadamia, idéales pour renforcer le film hydrolipidique.

Comment conserver vos huiles végétales ?

Sachez qu’une huile de mauvaise qualité, mal conservée et/ou ouverte depuis longtemps peut rancir et devenir comédogène, quel que soit son indice initial. Afin d’éviter cela, assurez-vous de n’acheter que des huiles pressées à froid, non raffinées et biologiques. Ensuite, veillez à conserver les plus fragiles au réfrigérateur, et les autres dans un endroit sec, à l’abri de la lumière. Enfin, utilisez vos huiles végétales entre 6 mois et un an après ouverture : tout comme les fruits et légumes, elles perdent en qualité avec le temps et finissent par s’altérer ou devenir rances.

Tags: /