fbpx

Digestion difficile et ballonnements : quels remèdes naturels ?

© NinaMalyna / shutterstock.com

L’hiver, les plats riches sont une tentation à laquelle nous cédons volontiers. Au grand dam de notre estomac qui doit redoubler d’effort pour digérer correctement et éviter les problèmes de ballonnements. Et si nous lui donnions un petit coup de pouce dès que ces désagréments se présentent ?

Les causes de la digestion difficile et des ballonnements

Que vous vous sentiez lourd juste après un repas, plusieurs heures après ou que votre ventre ressemble à un ballon de foot, c’est majoritairement parce que votre alimentation ne convient pas à votre estomac. Et malgré les préjugés, ce n’est pas qu’une question de quantité ingurgitée. Un repas trop riche en protéines, trop gras ou avalé rapidement peut nuire à la qualité de la digestion, et créer des ballonnements. C’est également vrai lors d’une intolérance de votre organisme à certains aliments comportant du lactose, du gluten, des fibres en grande quantité, ou encore à cause de l’alcool. Le stress peut également être responsable de l’apparition de ces impondérables.

Avant de mettre le doigt sur les causes de votre digestion difficile et de vos ballonnements, voici une poignée d’astuces et de remèdes naturels à utiliser dès que le besoin s’en fait ressentir :

L’huile essentielle de menthe poivrée, parfaite contre la digestion difficile

Après un repas, si votre ventre semble avoir du mal à digérer, aidez-le en ingérant deux gouttes d’HE de menthe poivrée dans une cuillère à café de miel. Ses bienfaits anti-inflammatoire, antispasmodique, cholagogue et cholérétique favorisent la digestion.

Très puissante, l’huile essentielle de menthe poivrée est proscrite chez les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que chez les bébés et enfants de moins de 6 ans. Elle est oestrogène-like et déconseillée pour les personnes épileptiques.

L’huile essentielle d’estragon, idéale contre les ballonnements

Si votre ventre est gonflé, une goutte d’HE d’estragon sur la langue, dans une cuillère à café de miel ou un morceau de sucre à faire fondre en bouche vous fera le plus grand bien. Cette huile essentielle stimule efficacement l’activité du foie, expulse les gaz intestinaux et combat la fermentation de certains aliments dans l’estomac.

L’huile essentielle d’estragon est également très efficace en massage. Disposez-en deux gouttes sur votre ventre et massez délicatement en effectuant des mouvements circulaires et amples, avec le bout des doigts et dans le sens des aiguilles d’une montre. Cette technique va vous permettre de stimuler le transit intestinal, favorisant ainsi la disparition des gaz dans le tube digestif.

Hormis en diffusion atmosphérique, l’huile essentielle d’estragon est contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de 3 ans.

Les tisanes et les infusions contre la digestion difficile et les ballonnements

Sont-elles vraiment efficaces ? La réponse ne se fait pas attendre : oui. Composées pour la plupart de menthe poivrée, fenouil, gingembre ou de thym qui désinfectent et purifient les voies digestives, les tisanes et autres infusions disponibles en grandes surfaces ou dans les épiceries bio favorisent la digestion et la disparition des ballonnements. Le réflexe à adopter : une tasse à la fin de chaque repas.

Autre possibilité, concocter vos propres infusions. Dans ce cas, privilégiez la menthe poivrée et les graines de fenouil. Vous pouvez les infuser seules, ou mélangées à proportions égales. Ajoutez une rondelle de citron et une cuillère à café de miel pour plus de goût… et d’efficacité !

Pour améliorer la digestion et éviter les ballonnements… Faites du sport !

Une activité physique régulière permet de mieux digérer et de réduire les risques de ballonnements. La raison ? Le sport renforce la ceinture abdominale, responsable du maintien des organes digestifs, et aide à tendre les muscles intestinaux, favorisant ainsi l’assimilation des nutriments.

Deux séances d’une heure par semaine suffisent à réduire les risques de ballonnements et à faciliter la digestion. Le yoga, les exercices de gainage ou la natation sont les activités généralement recommandées et les plus bénéfiques pour ce type de problématique.

Il convient d’attendre au moins trois heures après chaque repas avant de pratiquer une activité physique. Votre estomac fonctionne déjà à plein régime pour digérer, ménagez-le ! En revanche, la fameuse « marche digestive » d’après-repas est quant à elle vivement conseillée.

Mâchez-vous correctement vos aliments ?

Enfin, sachez que vos dents sont des aides précieuses pour votre estomac. Elles lui « mâchent » en effet le travail. Plus votre nourriture est broyée, plus le processus de digestion se déroulera sans accroc. Un constat qui ne fonctionne malheureusement pas en cas d’intolérance à certains types d’aliments.

Dans tous les cas, ces conseils ne sont pas des remèdes miracles. Ils ne vont pas stopper du jour au lendemain votre digestion capricieuse et vos ballonnements mais en atténuer les effets. Si ces désagréments persistent, consulter un spécialiste est fortement indiqué.

Attention, si vous utilisez des huiles essentielles, il est préférable de demander un avis médical avant de vous lancer.

Tags: /