Les 5 aliments miracles qui permettent de réduire le stress

© iravgustin_shutterstock.com

Un réveille-matin qui n’a pas sonné, un entretien d’embauche qui se rapproche à la vitesse grand V, un anniversaire surprise à organiser… Dès qu’une situation vous écarte de cette petite routine rassurante, le stress s’invite. Le palpitant s’accélère, vous transpirez à grosses gouttes et vous finissez par vous ronger les ongles. Stop ! Il est temps d’en finir avec cet impondérable qui vous gâche l’existence. Comment ? En prenant des cours de yoga ou de sophrologie par exemple, en tirant un trait sur la cigarette et… en changeant ses habitudes alimentaires avec ces 5 victuailles miracles pour réduire le stress.

L’avocat

Vous raffolez du combo avocat-crevettes lors des cocktails dinatoires ? Cela tombe bien puisque ce délicieux fruit vert vous permet de lutter efficacement contre votre pire ennemi. Anti-stress puissant, l’avocat contient deux éléments idéaux pour diminuer la pression artérielle : du potassium et des acides gras monoinsaturés. Les seconds permettent également à notre cerveau de mieux absorber la sérotonine, un neurotransmetteur associé, entre autres, à l’humeur.

Les épinards

Enfant, depuis que votre tante vous a forcée à terminer une assiette pleine de cette plante potagère originaire d’Iran, vous vous êtes jurée de ne plus jamais en manger. Il va falloir revenir sur votre décision. Et pour cause, riches en magnésium, les épinards permettent à notre organisme de mieux réagir face au stress. Un conseil, si vous les détestez chauds, vous les aimerez peut-être froids…

Le saumon

J’appartiens à la famille des poissons gras, je vis en eaux froides, je suis riche en oméga-3 qui freinent les hormones du stress et protègent contre la dépression, je suis celui qui émerveille vos pauses déjeuners lorsque vous commandez japonais, je suis… je suis… le saumon ! Pour varier les plaisirs, vous pouvez également jeter votre dévolu sur la truite, le hareng, le maquereau, la sardine ou l’anchois, d’autres poissons gras extrêmement généreux en oméga-3.

La poitrine de dinde

Idéale pour calmer notre faim (et donc nous permettre d’être au top pour le « bikini challenge »), la poitrine de dinde est abondante en tryptophane. Quèsaco ? Derrière ce nom barbare se cache un acide aminé qui stimule la production de sérotonine, un neurotransmetteur infaillible dans la régulation du stress, de l’anxiété, des phobies et de la dépression.

Le chocolat noir

Et le prix du « petit plaisir coupable qui fait un bien fou au moral et balance par la même occasion un bel uppercut au stress » est attribué au… chocolat noir ! Cette douceur qui nous fait saliver rien que d’y penser n’est pas avare en flavonoïdes et phényléthylamine, deux composés réputés pour leurs vertus apaisantes. Vous possédez désormais un argument de poids à asséner à vos collègues médisantes qui vous prennent en flagrant-délit de gourmandise à 16h…

Tags: