fbpx

Le no make up : décryptage de cette tendance beauté

© BLACKDAY / shutterstock.com

En matière de maquillage, la mode évolue plus vite que l’éclair. Hier encore, elle était au contouring, aux lèvres pulpeuses et aux yeux charbonneux. Mais c’était avant que les personnalités de la mode et les stars ne décrètent que le nouveau chic était d’en faire le moins possible pour se farder. Aujourd’hui, la tendance du no make up est partout, mais savez-vous vraiment ce qu’il en retourne ?

Quand les stars s’y mettent

La mode est au retour à un mode de vie sain. Et les stars ne se font pas prier pour afficher leur nouveau régime végan et leur penchant écolo.

C’était donc tout naturel qu’elles délaissent aussi leurs cosmétiques, qui souvent, ne sont pas exempts de produits chimiques. La tendance du no make up est née !

Certaines, comme Beyoncé, Cameron Diaz ou Gwyneth Palthrow se contentent d’un selfie posté sur les réseaux sociaux pour montrer leur adhésion au mouvement. Une démarche souvent saluée par leurs fans, qui y voient une preuve d’humanité et de modestie. Surtout lorsque celle-ci soutient une bonne cause comme la recherche contre le cancer.

Certaines célébrités comme Kate Winslet et Scarlett Johansson sont allées un peu plus loin dans le lâcher prise en se laissant immortaliser au naturel et en gros plan par le grand photographe Chuck Close pour le magazine Vanity Fair. Des photos qui ont fait le tour du monde !

Mais la palme d’or revient à la chanteuse Alicia Keys, qui a elle décidé d’apparaître sur les plateaux de télévision et sur les tapis rouges sans maquillage, pour lutter contre la tyrannie de la perfection qui pèse sur les femmes… Chapeau !

Quels avantages ?

Si le no make up peut être une démarche militante, pour soutenir le droit à l’égalité des femmes ou lutter contre les diktats du marketing, elle peut aussi comporter des avantages pratiques non négligeables.

Lorsque nous disons adieu à notre long rituel de mise en beauté du matin, nous dégageons du temps pour autre chose, comme prendre un bon petit déjeuner, faire un peu de sport ou méditer. Des minutes passées à diriger notre attention vers notre bien-être intérieur plutôt que sur notre apparence.

S’il n’est pas facile de se montrer sans fard au monde, l’exercice peut être un moyen efficace d’apprendre à accepter ses petites imperfections ou les marques du temps sur son visage. Et lorsque l’on se sent mieux à l’intérieur, cela finit toujours par transparaître !

De plus, outre son intérêt écologique, le no make up agit comme une détox. Sans notre couche de fond de teint habituelle, notre peau respire mieux. Elle devient donc avec le temps plus saine et moins fatiguée. Du moins si on prend le temps de l’hydrater correctement, car « no make up » ne rime pas avec « absence de soins ».

Enfin, en toute logique, cette démarche aura des conséquences économiques pour vous. Grâce à l’argent économisé sur vos produits de beauté, c’est votre budget vacances qui risque d’exploser !

Le no make up en pratique

Au risque de vous décevoir, nous devons vous révéler un secret. La plupart des adeptes du « no make up » ne laisse pas le maquillage au placard, loin de là.

Avec le temps, la démarche s’est transformée. Elle consiste aujourd’hui à avoir l’air non maquillée alors que nous ne le sommes pas tout à fait !

Une tricherie qui remet en cause une partie du concept. Ici, plus question de dévoiler modestement ses imperfections, mais au contraire de faire croire à tout le monde que nous sommes incroyablement belles au naturel. Exit les rouges à lèvres pétants et les fards à paupières colorés, les couleurs utilisées doivent être subtiles, voire nude.

Les aspects à travailler en priorité ?

Le teint : il doit être parfait et paraître naturel. Pour cela, on peut utiliser des crèmes, des correcteurs d’imperfections ou un léger blush.

Les sourcils : ils doivent être impeccablement dessinés !

La bouche : elle doit être discrète, mais paraître pulpeuse et douce. Aucun besoin d’artifice donc, il faut se concentrer sur la dimension « soin » avec un baume à lèvres de qualité.

Le regard : pas besoin d’en faire trop. Des paupières nude ou délicatement nacrée, un peu de mascara, et le tour est joué !


Mais si vous n’aimez pas tricher et que vous préférez revenir au concept initial du « no make up », le mieux est encore de jouer vraiment le jeu ! Osez vous montrer au naturel au moins une fois, rien que pour l’expérience !

Tags: /