fbpx

L’huile essentielle d’Ylang Ylang : alliée santé, beauté et bien-être !

© errorfoto_shutterstock.com

Au-delà de son parfum fleuri et exotique très caractéristique, l’huile essentielle d’Ylang Ylang possède de nombreuses vertus. Véritable alliée santé, beauté et bien-être, cette huile s’intègre parfaitement dans divers soins maison et s’utilise très fréquemment en aromathérapie. Sous sa forme “complète” ou “Troisième”, voici donc les bienfaits de cette essence florale dont le nom signifie « la fleur des fleurs ».

Complète ou Troisième, quelle différence ?

Contrairement à la plupart des huiles essentielles, la distillation des fleurs fraîches d’Ylang Ylang se fait dans des alambics capables d’isoler plusieurs fractions d’HE, les meilleures étant récoltées durant les deux premières heures du processus. Un procédé pouvant durer jusqu’à 20h et permettant de recueillir 5 fractions différentes, classées selon leur densité : Extra S, Extra, Première, Deuxième et Troisième. Mélange de toutes ces essences, l’huile essentielle d’Ylang Ylang complète est donc la plus équilibrée. Celle d’Ylang Ylang III, en revanche, si elle est plus fine et sucrée que sa grande soeur, et s’avère donc idéale pour parfumer vos cosmétiques, possède un peu moins de propriétés.

Huile essentielle d’Ylang Ylang complète : star de l’aromathérapie

Antispasmodique et équilibrante, l’HE d’Ylang Ylang aide à calmer les problèmes respiratoires et cardiaques en diffusion ou en inhalation. Antiseptique, séborégulatrice et tonique, elle est très utile en cas d’affections cutanées, de peaux asphyxiées ou fatiguées. Apportant force et brillance aux cheveux, elle favorise également la repousse de ceux-ci en cas de chute. Calmante et équilibrante nerveuse, elle est aussi un très bon stimulant intellectuel et sexuel. Capable de déclencher légèreté, joie et euphorie, elle permet enfin de lutter efficacement contre stress, angoisse ou dépression. Elle est cependant interdite aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans.


Où l’acheter et de qualité ? Par ici

Quelques exemples d’utilisation

· En massage aphrodisiaque : mélangez 1 goutte d’HE d’Ylang Ylang dans 4 gouttes d’huile végétale de noisette et appliquez sur le bas de la colonne vertébrale 2 fois par jour pendant 10 jours.

· En cas de chute de cheveux et/ou de cheveux secs : à chaque lavage, ajoutez simplement 1 goutte d’huile essentielle dans votre dose de shampoing habituel. Un traitement à effectuer pendant 3 semaines, puis faire 1 semaine de pause.

· Pour soulager l’hypertension et la tachycardie : dès que vous en ressentez le besoin, appliquez directement 1 goutte d’Ylang Ylang sur l’intérieur de vos poignets et respirez profondément. Un avis médical est nécessaire pour toute utilisation régulière.

Indications et précautions d’emploi

L’huile essentielle d’Ylang Ylang (complète ou troisième) peut s’avérer irritante pour la peau. Mieux vaut donc ne pas l’utiliser pure mais diluée dans une huile végétale neutre, telle que l’amande douce, la noisette ou l’huile de jojoba, ou en synergie avec d’autres huiles essentielles. Très efficace en application locale pour soulager spasmes, peaux fatiguées ou affections cutanées, il est également recommandé de l’utiliser en diffusion ou en inhalation, à condition de la diluer au préalable à hauteur de 10-15% dans d’autres huiles essentielles. Elle ne doit jamais être ingérée (sauf avis médical contraire) et doit faire l’objet d’une autorisation médicale pour les personnes épileptiques ou asthmatiques, les femmes enceintes et les enfants. 

Pour en savoir plus sur les dangers et mises en garde relatives à l’utilisation des huiles essentielles, c’est par ici !

Tags: /