fbpx

L’huile de Calophylle : une aide précieuse pour les maladies de la peau

© Lertwit Sasipreyajun / shutterstock.com

Également baptisée huile de Tamanu par les tahitiens, l’huile de Calophylle est obtenue à partir des fruits du Calophyllum, un arbre tropical considéré comme sacré par les autochtones. Pouvant convenir à tous les types de peaux, cette huile végétale n’est pourtant pas recherchée pour ses vertus cosmétiques. Fluidifiante, cicatrisante, régénérante, anti-inflammatoire, antalgique et protectrice, elle présente en effet bien plus d’intérêts pour la santé et permet de soigner de nombreux maux !

L’huile de calophylle, un trésor de la nature

Si les propriétés cosmétiques de l’huile de Calophylle sont moindres par rapport à d’autres huiles végétales, celle-ci a en revanche de véritables vertus thérapeutiques pouvant soulager de nombreuses maladies de peau, mais aussi une mauvaise circulation ou des douleurs musculaires, le tout, grâce à une composition étonnante. Riche en oméga 6 et 9, elle garantit jeunesse, élasticité et souplesse à la peau. Antioxydants et cicatrisants, les polyphénols qu’elle contient lui confèrent une action bénéfique sur la circulation sanguine. La calaustraline, quant à elle, accentue ses propriétés cicatrisantes et réparatrices. L’inophyllin la rend anti-bactérienne et désinfectante, et la vitamine E, enfin, renforce son action antioxydante.

Dans quels cas utiliser l’huile de Calophylle ?

Bien qu’elle soit très intéressante pour nourrir et protéger les peaux sèches, l’huile de Calophylle est surtout très utile en cas de maladies cutanées. Ainsi, elle est redoutablement efficace contre le psoriasis, l’eczéma, l’acné, l’herpès ou encore la couperose.

Anti-inflammatoire puissant, elle soulage également les rhumatismes, les entorses, les varicosités et les hémorroïdes. Seule ou utilisée comme base de dilution pour les huiles essentielles, elle a sa place dans toutes les trousses à pharmacie. Sans danger, elle peut être utilisée par tous, y compris les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les nourrissons si besoin. Seul bémol, elle est fortement déconseillée aux personnes sous traitement anticoagulant.

Quelques idées recettes

Vaincre un bouton de fièvre

Pour éviter les douleurs et démangeaisons, massez la zone affectée avec 2 gouttes d’huile de Calophylle, avant d’ajouter 1 goutte d’HE de ravintsara. Répétez 3 fois par jour jusqu’à disparition complète.

Soulager une maladie virale

Mélangez 20 gouttes d’huile de Calophylle, 40 gouttes de jojoba et 40 gouttes d’HE de tea tree. Massez le torse et le dos de la personne malade avec le mélange obtenu, afin d’accélérer la guérison.

Soigner les sportifs

Afin de soulager élongations, déchirures musculaires, tendinites ou entorses, appliquez en massage un mélange d’huile de Calophylle (80 gouttes), d’HE de gaulthérie (15 gouttes) et d’eucalyptus citronné (5 gouttes).

Atténuer la couperose

Massez les zones touchées par la couperose avec quelques gouttes d’huile de Calophylle. Une fois fait, appliquez deux gouttes (pas plus) d’huile essentielle de ciste sur vos doigts et tapotez de nouveau les zones à traiter.

Lutter contre le stress

Pour venir à bout de votre nervosité, mélangez 10ml d’huile de Calophylle, 10 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie ainsi que 2 c. à s. de sel d’Epsom. Faites-vous couler un bain, versez le tout dans l’eau et détendez-vous !

Tags: /