fbpx

Huiles essentielles : taux de dilution à respecter en cosmétique

© nito / shutterstock.com

On ne vous le dira jamais assez : les huiles essentielles sont des actifs très puissants qu’il vous faut manipuler avec la plus grande précaution ! Bien que regorgeant de propriétés exceptionnelles pour la peau, les cheveux ou la santé, les HE peuvent également se révéler toxiques, photosensibilisantes et/ou dermocaustiques. Des effets secondaires qu’il est tout à fait possible d’éviter, en respectant quelques principes de base… Suivez le guide pour bien doser les huiles essentielles dans vos produits maison et les utiliser sans danger !

Dosages précis pour la réalisation de cosmétiques

Dès lors que vous souhaitez fabriquer vos propres cosmétiques pour le visage, sachez que la quantité totale d’huile essentielle doit être comprise entre 1 et 3%, pas plus, et dépend de l’utilisation du produit :

Dilution à 1% : soins quotidiens

Votre peau n’a aucun problème particulier et vous voulez simplement en prendre soin, l’hydrater et la nourrir afin de la maintenir en bonne santé. Inutile donc de mettre plus d’1% d’huile essentielle dans vos tambouilles, cela risquerait de l’abîmer !

Pour 30ml de produit fini, par exemple, il ne vous faut donc pas dépasser 0,3ml d’huiles essentielles (soit 7-8 gouttes).

Dilution à 2% : soins ponctuels

Vous avez régulièrement de petits problèmes de peau, comme des taches de vieillesse, des imperfections et/ou boutons isolés, et souhaitez les atténuer ou les traiter dès leur apparition. Il convient donc d’augmenter les doses d’huile essentielle à 2% afin qu’elles puissent agir dans le derme (sous l’épiderme).

Toujours pour 30ml, comptez donc 0,6ml (soit 15 gouttes).

Dilution à 3% : problèmes de peau

Optez pour une dilution à 3% que si vous rencontrez des soucis de peau importants tels que l’acné, l’eczéma, le psoriasis, la dermatite séborrhéique, etc. Afin d’obtenir un soin plus efficace dans l’immédiat comme sur la durée, diluez donc 3% d’huiles essentielles au total dans vos soins. Vous pouvez aller de 4 à 8% pour le corps.

Soit, pour 30ml, 0,9ml d’huile essentielle (22-23 gouttes).

Bien doser les huiles essentielles pour se soigner

Rhume, toux ou autre maladie sans gravité

Diluez vos huiles essentielles à hauteur de 8% dans une huile végétale sèche, telle que noisette, macadamia ou jojoba.

Pour 10ml de produit, par exemple, comptez 0,8ml d’huiles essentielles (8/100×10 = 0,8), pour 9,2ml d’huile végétale.

Appliquez ensuite 2 à 3 gouttes du mélange sur le thorax, le plexus ou le dos, selon le mal à traiter.

Courbatures, tendinites et douleurs musculaires

Vous pouvez augmenter les doses jusqu’à 12% d’huiles essentielles, toujours diluées dans une huile végétale d’amande douce, de nigelle ou de millepertuis, puisqu’elles ont la particularité d’être anti-inflammatoires et donc d’accentuer les effets des huiles essentielles.

Pour tout autre problème, demandez conseil à un professionnel de santé ou consultez un aromathérapeute.

Convertir les millilitres en gouttes

25 gouttes d’huile essentielle équivalent à 1 ml. En tenant compte de cela, 1 goutte correspond donc à 0,04 ml.

Admettons que vous ayez besoin de 0,8ml d’huile essentielle :

Il vous suffit de réaliser le calcul suivant pour déterminer le nombre de gouttes dont vous aurez besoin : 0,8×25/1 = 20 gouttes. (les produits en croix… vous vous souvenez ?)

Attention, les conseils dispensés dans cet article sont d’ordre général. Si vous avez des problèmes de santé particuliers ou suivez un traitement médicamenteux, vérifiez toujours que l’huile essentielle choisie ne comporte pas de contre-indication pour votre cas. Dans le doute, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien. Idem pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les nourrissons et jeunes enfants.

Tags: / / / /