fbpx

Vermifuges naturels : astuces anti parasitaires chez l’homme

© Engin Akyurt_pexels

Aussi peu glamour que cela puisse être, il n’y a pas que les animaux qui soient sujets aux parasites intestinaux. Plus communément appelés « vers », ces indésirables peuvent en effet décider d’élire domicile dans nos intestins. S’en suivent alors des démangeaisons inhabituelles ou encore des douleurs gastriques, selon le type de parasite. Une situation qui s’arrange pourtant assez facilement, pour peu que l’on ait recours aux bons remèdes. Petit tour d’horizon des différents vermifuges naturels à connaître !

Tout miser sur l’alimentation

Qu’il s’agisse d’éliminer des locataires indésirables ou simplement prévenir leur apparition, l’alimentation peut jouer un grand rôle.

En effet, certains aliments, connus pour avoir une forte action vermifuge, ont particulièrement fait leurs preuves. Veillez donc à en incorporer régulièrement dans vos repas :

– le fenouil
– les carottes crues
– le curcuma
– les clous de girofle
– la choucroute fraîche
– le jus de chou frais
– les graines et huile de courge

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Roboqubed (@roboqubed) le

L’ail, puissant vermifuge

Mais le vermifuge le plus efficace reste encore l’ail sous toutes ses formes. Râpé, écrasé ou cuit, l’ail est effectivement l’aliment le plus recommandé pour éliminer définitivement les parasites intestinaux, quels qu’ils soient !

N’hésitez donc pas à en ajouter autant que possible dans vos vinaigrettes, marinades, soupes et autres poêlées de légumes, ou tout simplement frotté sur une tranche de pain grillé…

Boire des infusions

Si manger de l’ail à chaque repas ne vous réjouit pas vraiment, sachez qu’il est également possible de remettre de l’ordre dans vos intestins grâce à la phytothérapie.

Le thym

Les infusions de thym s’avèrent être un antiparasitaire plutôt efficace.

Laissez simplement infuser 1 c. à c. de thym séché dans une tasse d’eau bouillante.

Filtrez, et buvez dès que la température le permet. À consommer 3 à 4 fois par jour pendant au moins 15 jours.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maîtres d’Accords_Leslie (@maitresdaccords) le

La cannelle

L’écorce de cannelle en décoction est elle aussi une bonne solution à ce problème !

Portez une tasse d’eau à ébullition, ajoutez 2 bâtons de cannelle, et faites bouillir 2 min supplémentaires. Éteignez le feu puis laissez infuser pendant 5 minutes, de manière à ce que les actifs soient totalement libérés.

Filtrez, et buvez dès que possible. Un traitement à renouveler 2 à 3 fois par jour, pendant une dizaine de jours au minimum.

Avoir recours aux huiles essentielles

Rien de tel qu’une huile essentielle antiparasitaire pour faire disparaître les vers intestinaux !

Les plus reconnues ne sont autres que :

le tea tree
la camomille romaine
le thym à linalol

Efficaces contre tous les types de parasites, des oxyures aux ascaris en passant par le ténia, les lamblias ou encore les ankylostomes, ces huiles essentielles vous en débarrasseront rapidement.

Avant utilisation, vérifiez que vous n’y êtes pas allergique en appliquant 1 goutte dans le pli du coude.

Notez que ces huiles essentielles, bien qu’elles soient déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes, sont toutefois utilisables pour les enfants de plus de 3 ans.

En ingestion : mélangez 1 goutte d’huile essentielle avec 1 c. à c. de miel, 3 fois par jour avant les repas pendant 10 jours.

En massage : diluez 1 gouttes d’huile essentielle dans 4 gouttes d’huile végétale au choix, et appliquez sur le bas ventre, 2 fois par jour pendant 10 jours.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Catherine Behar (@catherinebehar) le

Tags: / / / /