Le curcuma, l’épice miracle à se procurer de toute urgence

© Eugenia Lucasenco / shutterstock.com

Si vous avez l’habitude de cuisiner, vous le connaissez forcément. Peu calorique, le curcuma en poudre (sa forme la plus répandue) colore vos sauces et sublime vos plats. Vos amis essaient d’ailleurs toujours de vous tirer les vers du nez quant à cette épice magique que vous avez mise dans votre dernière préparation… Mieux encore, en plus d’être un régal pour les papilles, cette plante originaire d’Asie, utilisée en médecine chinoise et ayurvédique, possède de nombreuses vertus pour la santé et la peau. Explications.

Une source intarissable de vitamines

Le curcuma est riche en vitamines C et B6, en fer, potassium ou encore en manganèse,  il permet de faire le plein d’énergie tout au long de l’année. Résultat : votre corps est en meilleure santé, vos défenses immunitaires tournent à plein régime et les périodes de fatigue ne sont plus qu’un lointain souvenir.

Un rôle bénéfique pour lutter contre les maladies neurologiques

Le curcuma possède de la curcumine et de la turmérone. C’est bien beau allez-vous nous dire, mais à quoi servent concrètement ces deux composants ? En un mot comme en cent, ces molécules permettent la régénération des cellules endommagées par les maladies neurologiques comme Alzheimer. Comment ? En prévenant la formation de plaques de protéines responsables de la dégénérescence des cellules cérébrales.

A noter également que, grâce à la curcumine, cette épice prévient également l’apparition de certains cancers (notamment du poumon, du sein et du col de l’utérus), est un formidable anti-inflammatoire, aide à lutter contre le mauvais cholestérol et améliore la qualité des muqueuses perméables intestinales, ce qui a pour but de soulager de manière très efficace les troubles digestifs.

Comment ingérer efficacement le curcuma ?

Avec autant de vertus pour notre organisme, il fallait bien qu’il possède un tout petit point noir. Et celui-ci intervient au niveau de son assimilation. Associé avec vos plats, et donc de la matière grasse, son absorption est parfaite. En revanche, mal ingéré par l’organisme, le curcuma pur doit se consommer en très grande quantité pour être pleinement efficace. A moins de le mélanger avec du gingembre ou du poivre noir dont l’ingrédient principal, la pipérine, améliore considérablement l’absorption des curcuminoïdes. A chaque problème, sa solution !

NB : Attention toutefois, le curcuma augmente le niveau d’acide oxalique dans les urines. Les personnes ayant un fort risque de calcul rénal doivent donc éviter de le consommer en trop grande quantité.

Le curcuma, une épice excellente pour… la peau !

Eh oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, utilisée comme un masque traditionnel, cette épice asiatique est également miraculeuse pour votre jolie frimousse.
Pour l’utiliser, rien de plus simple : mélangez-la avec du miel biologique et du lait de coco. Une cuillère à café de chaque suffit amplement. Appliquez ensuite la pâte que vous venez de confectionner sur votre visage, propre et non maquillé, et laissez agir une vingtaine de minutes. Rincez à l’eau légèrement tiède, séchez-vous avec une serviette propre et douce et le tour est joué.

Hydratant et exfoliant, ce masque 100% naturel confère à votre peau un teint éclatant (le curcuma va légèrement la colorer) tout en luttant efficacement contre l’acné, les cernes, les petites rougeurs disgracieuses ou encore l’eczéma. Riche en antioxydants, ce précieux mélange permet également à votre peau de gagner en élasticité et d’atténuer les rides.

Vous l’aurez compris, succulent dans l’assiette, le curcuma est également une épice fabuleuse pour votre bien-être. Qu’attendez-vous pour vous en procurer ?

Tags: / /