L’huile végétale de germe de blé : source naturelle d’antioxydants

© Evan Lorne / shutterstock.com

Réputée pour être une source importante de vitamine E et d’acides gras essentiels, l’huile de germe de blé est une petite pépite de la cosmétique maison. Antioxydant puissant, elle a également le pouvoir de réparer les tissus et s’avère aussi efficace pour les peaux sèches que pour les peaux matures ou abîmées. Bien que miraculeuse pour celles qui l’utilisent, elle est toutefois à déconseiller pour les peaux mixtes à grasses : fortement comédogène, elle est la seule à posséder un indice de 5 et doit donc être utilisée avec parcimonie ! Présentation de cette huile particulière…

Excellente pour la peau

Bien que fortement comédogène et ne pouvant pas être utilisée telle quelle pour la grande majorité d’entre nous, l’huile de germe de blé fait le bonheur des peaux souffrant d’une sécheresse extrême et d’une intense déshydratation. Entrant dans la composition de soins ultra riches, elle est capable de sauver la plus abîmée des peaux. En effet, nourrissante et très émolliente, elle est également régénérante, protectrice et réparatrice.

Anti-âge grâce aux antioxydants qu’elle contient, cette huile végétale précieuse nourrit également les peaux matures, tout en les préservant du vieillissement cutané prématuré. Permettant de raffermir les tissus et agissant ainsi sur la perte d’élasticité de la peau, elle est idéale pour lutter contre les rides du visage, du cou ou encore du décolleté. En ajouter 1 goutte dans votre crème habituelle suffit à obtenir de bons résultats !

Très cicatrisante et apaisante, elle est enfin très appréciée en toutes saisons pour calmer les irritations, les brûlures ou encore les gerçures. En remplacement du baume à lèvres, de la crème pour les mains ou du lait corporel, l’huile de germe de blé fait des merveilles ! Et tant qu’elle n’est pas utilisée sur le visage, inutile de vous préoccuper de son indice de comédogénicité… La peau de votre corps craint beaucoup moins les imperfections.

L’huile de germe de blé, parfaite pour les cheveux secs

Très nourrissante pour la peau, elle l’est aussi pour les cheveux très secs et abîmés, cassants, fourchus et/ou crépus. Capable de renforcer et protéger la fibre capillaire, elle est une alliée précieuse pour les chevelures fragilisées par les intempéries, le lissage, le séchage ou les colorations à répétition. Afin de protéger vos pointes et éviter qu’elles ne fourchent davantage, appliquez chaque jour quelques gouttes sur cheveux secs.

Vous pouvez bien sûr l’utiliser dans vos masques capillaires ou vos bains d’huile, à raison d’1 c. à c. grand maximum pour des cheveux très longs. Il est inutile d’en mettre plus pour qu’elle soit efficace. Comme pour la peau, évitez de l’utiliser sur votre cuir chevelu si vous avez les cheveux à tendance grasse. En revanche, vous pouvez l’appliquer sur les longueurs si celles-ci sont sèches ou abîmées.

Une huile riche mais délicate

Faisant partie des huiles végétales les plus fragiles, l’huile de germe de blé est à conserver au frais et à l’abri de la lumière pour une utilisation optimale. Rapidement sujette au rancissement si elle n’est pas correctement conservée, elle peut vite devenir inutilisable. Étant donné son caractère plutôt onéreux, veillez donc à la garder en bas de votre réfrigérateur et respectez la date indiquée sur le flacon.

Tags: /