fbpx

Miso : l’aliment miracle qui vous veut du bien

© successo images / shutterstock.com

Utilisé depuis des millénaires dans la cuisine traditionnelle asiatique, et plus particulièrement dans la cuisine japonaise, le miso fait partie des rares aliments dits « complets » : à lui seul, il contient notamment enzymes, protéines, vitamines et acides aminés, nécessaires au bon fonctionnement de notre corps. Quel que soit votre régime alimentaire, pensez à y intégrer le miso ! Pauvre en calories mais riche en nutriments, il vous aidera à rester en bonne santé tout en prévenant de nombreuses maladies.

Qu’est-ce que le miso ?

Le miso (prononcé « misso ») est une pâte de soja fermentée dont la texture avoisine celle du beurre de cacahuètes.

Principalement composé de fèves de soja, de céréales telles que le riz ou l’orge, de sel et d’eau, il est obtenu grâce à un procédé de double fermentation.

Selon les aliments utilisés et la durée de fermentation, sa couleur peut varier du beige au marron foncé, cette dernière catégorie étant la plus bénéfique.

Contenant de nombreuses enzymes digestives, le miso est également riche en acides aminés, acides gras et sucres simples, connus pour faciliter la digestion et le transit intestinal.

Concentré naturel de probiotiques (ces bactéries ou levures, bénéfiques pour la flore intestinale et le système immunitaire), il possède une haute teneur en protéines, nutriments, vitamines et minéraux.

Aliment littéralement vivant, il a la capacité de booster nos défenses.

Ses nombreux bienfaits sur la santé

Sachez-le, le miso est l’allié numéro 1 de vos intestins. Tonique digestif, il stimule la flore intestinale et favorise sa régénération, il lutte contre les micro-organismes indésirables et facilite l’absorption des nutriments.

Source de lactobacillus, il permet également de lutter contre la constipation, les candidoses, et l’intolérance au lactose.

Encourageant la sécrétion gastrique, il facilite enfin la digestion des protéines animales et atténue les problèmes digestifs.

Autant de bienfaits qui se répercutent directement sur votre corps tout entier ! Consommer du miso améliore en effet la santé et l’endurance

Outre ses vertus digestives, il protège contre la radioactivité, aide à la prévention des cancers, réduit les allergies alimentaires, prévient l’hypertension artérielle, facilite l’élimination de la nicotine et de l’alcool, et améliore la longévité grâce à ses propriétés détoxifiantes et antioxydantes.

Bien le choisir et bien le manger

Pour bénéficier au mieux de ses incroyables propriétés, il faut prendre soin de bien choisir sa pâte de miso :

On la préfère non pasteurisée (elle contient ainsi plus de nutriments essentiels) et surtout de fabrication traditionnelle.

Exit le miso industriel, produit trop rapidement et donc sans intérêt. Il est préférable d’opter pour un miso certifié bio et sans OGM. À conserver au réfrigérateur pour éviter que la fermentation ne se poursuive dans l’emballage.

Malgré ses nombreuses propriétés, il convient ensuite de ne pas le consommer à l’excès.

Riche en sel, il pourrait alors nuire au bon fonctionnement des reins. C’est dans la durée et à petites doses régulières que le miso améliorera votre santé !

Enfin, il ne doit surtout pas être bouilli, sous peine de perdre une grande partie de ses bienfaits. Ajoutez-le seulement en fin de cuisson afin de le préserver au maximum.

Tags: / /