fbpx

Pourquoi la sieste est-elle bénéfique pour la santé ?

© asife / shutterstock.com

Qui a dit que la sieste était réservée aux enfants ? Bien plus qu’une habitude culturelle pour certains, la sieste de l’après-midi est avant tout un réel besoin biologique. Vers le milieu de la journée, le corps connaît en effet un ralentissement, qu’on ait mangé ou non. Faire un petit somme à ce moment-là présente alors de nombreux avantages. Mais comment faire pour concilier sieste et vie active ?

Dormir, oui, mais au bon moment

Le corps est biologiquement programmé pour connaître une petite baisse de régime en début d’après-midi. Plutôt que de résister à l’appel de la sieste, vous devriez donc y céder sans culpabiliser. L’idéal étant de dormir entre 13h et 17h. Cette fourchette peut varier en fonction de votre activité professionnelle et de vos horaires.

Si vous choisissez de dormir après manger, veillez toutefois à patienter 15 min avant de sombrer. Pendant votre pause déjeuner, essayez donc de consacrer 20 à 30 min au repas, 15 min à la pré-digestion, et 10 à 20 min à la sieste, avant de retourner travailler. Installez-vous les bras croisés sur votre bureau ou dans un fauteuil en salle de pause, et profitez !

La durée idéale de la sieste

Le mieux pour profiter des bienfaits de cette pause bien méritée, c’est de ne pas dépasser 10 à 20 minutes de repos. Au-delà, vous risqueriez d’entrer dans un cycle de sommeil profond, ce qui vous rendrait complètement amorphe pour le reste de la journée. De plus, vous pourriez rencontrer des problèmes d’insomnie pendant la nuit, ce qu’il est préférable d’éviter ! N’oubliez donc pas de mettre un réveil pour ne pas dépasser les 20 minutes recommandées…

Les bienfaits de la sieste sur la santé

Améliore la concentration et la vigilance

En faisant une sieste l’après-midi, vous permettez à votre cerveau de se mettre en veille et de se recharger. Ainsi, il est beaucoup plus vif et productif pour le reste de la journée !

Booste la mémoire

De la même manière, la sieste favorise les échanges entre les neurones en évitant qu’ils ne saturent. Elle permet au cerveau de « ranger » les informations qu’il a apprises pendant les heures précédentes.

Facilite la digestion

Dormir peu de temps après le repas incite votre corps à se concentrer exclusivement sur le processus de la digestion. Terminés les ballonnements et autres problèmes digestifs !

Bonne pour le cœur

Contribuant grandement au repos physique, la sieste agit indirectement sur le système cardio-vasculaire. En lui offrant des temps de pause, elle contribue donc à la bonne santé du cœur.

La sieste est anti-stress

Grâce à son action relaxante, la sieste a un effet bénéfique sur les nerfs et sur la gestion du stress. Se reposer dans la journée évite en effet l’accumulation de fatigue et relâche la tension nerveuse.

Améliore l’humeur

En dormant suffisamment, la nuit comme le jour, vous rechargez régulièrement vos batteries, vous êtes plus dynamique et donc moins sujet(te) à la mauvaise humeur.

Vous l’aurez compris, la sieste n’est pas bénéfique que pour les enfants en bas-âge ! Cessez donc de lutter et accordez-vous régulièrement ce petit quart d’heure de pause aux multiples vertus… Alors, quand est-ce que vous commencez ?

Tags: / / / /