Quels produits naturels utiliser pour apaiser les gencives sensibles ?

© Oksana Mizina / shutterstock.com

Saignements, sensibilité au froid accrue, gonflements… Les signes avant-coureurs d’un trouble gingival sont aussi désagréables que légion. Outre un brossage des dents après chaque repas, l’utilisation régulière du fil dentaire et une consultation chez le dentiste obligatoire, des produits naturels permettent de soulager et parfois de mettre un terme à cette contrariété bien souvent responsable de la mauvaise haleine.

Un bain de bouche 100% naturel et sans danger, à base d’hydrolats

Rien de mieux qu’un petit cocktail home made tout doux pour détruire les bactéries qui fourmillent dans notre bouche. Ainsi, 3 à 4 fois par jour, de préférence après le brossage des dents, effectuez un bain de bouche composé des hydrolats suivants :

Ciste : stoppe les hémorragies et facilite la cicatrisation.
Laurier : excellent antibactérien et anti-douleur.
Menthe poivrée : atténue la douleur et, surtout, la mauvaise haleine.
Thym à linalol : antibactérien et antiseptique.

Pour les proportions, rien de plus simple puisqu’ils doivent être égaux pour chaque produit. Le bain de bouche s’effectue sans eau avec l’équivalent d’une cuillère à soupe du précieux mélange. Après une trentaine de secondes, rincez à l’eau claire afin d’ôter entièrement le produit des dents et les résidus restants par la même occasion.

Les huiles essentielles de Clou de Girofle et de Tea Tree, les réflexes anti-gingivite rapides et efficaces

A défaut d’avoir eu le temps de vous préparer un bain de bouche, ayez toujours un flacon d’HE de Clou de Girofle ou de Tea Tree à portée de main. Dès qu’une gêne se fait ressentir, déposez 2 gouttes pures (3 fois par jour maximum) du produit de votre choix directement sur l’inflammation à l’aide d’un coton tige, et massez délicatement. Avec leurs vertus antiseptiques et antibactériennes, elles devraient vous soulager en attendant de consulter un spécialiste.

Gencives sensibles : le cas particulier des femmes enceintes

Malgré une hygiène dentaire irréprochable et des gencives en parfaite santé, une grossesse, et tous les changements hormonaux qu’elle implique, est susceptible de mettre à mal ces dernières. Encore une fois, une huile essentielle est parfaitement indiquée pour remédier à cette situation : le géranium rosat.

Deux manières de l’utiliser : avec un coton tige, appliquez-en 2 gouttes pures directement sur les gencives et massez délicatement, ou en bain de bouche, mélangez 3 gouttes avec de l’eau légèrement tiède.

Bon à savoir : l’HE de géranium rosat, comme la totalité des huiles essentielles, est interdite durant le premier trimestre de la grossesse. Cette dernière, a contrario de la menthe poivrée et du Girofle, proscrites pendant l’intégralité des neuf mois, peut en revanche s’utiliser durant les 2e et 3e trimestres.

Afin d’éviter tout risque, les conseils d’un spécialiste restent toutefois fortement recommandés. Surtout lorsque vous attendez un heureux événement !

La vitamine C, une alliée de tous les instants

Outre les huiles essentielles et végétales, les hydrolats et les traitements prescrits par votre dentiste qui peuvent vous soulager dès qu’une gingivite apparaît, sachez que la vitamine C possède des vertus incomparables pour renforcer et protéger les gencives au quotidien. Consommez-la donc sans ménagement, de préférence avec des légumes crus et des fruits frais comme le choux, le poivron jaune, le persil, le citron ou encore le kiwi.

S’il vous fallait une raison supplémentaire pour courir les marchés le dimanche et vous mettre aux fourneaux le plus souvent possible, la voici toute trouvée…

Tags: / / /