fbpx

Anémie : que doit-on manger pour pallier les carences ?

© Cookie Studio / shutterstock.com

On parle d’anémie lorsque la concentration d’hémoglobine, de globules rouges dans le sang diminue. Le plus souvent causée par un manque de fer, elle se manifeste généralement par une grosse fatigue, des migraines, des insomnies ainsi qu’une pâleur inhabituelle. Bien qu’il soit important de consulter un médecin pour poser le diagnostic, il existe toutefois plusieurs remèdes naturels pour combler les carences que cause la maladie !

Les aliments pour contrer l’anémie

Afin de prévenir et/ou guérir une anémie le plus naturellement possible, il est conseillé d’avoir une alimentation riche en fer, en protéines, en acide folique ainsi qu’en vitamines C, E et B12. Des nutriments que vous pouvez trouver assez facilement dans une grande majorité de produits frais. Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons listé les plus courants et les plus efficaces.

Le jus de citron

Source de vitamine C, le jus de citron aide le corps à mieux assimiler le fer des aliments.

Le pollen

Pris régulièrement, le pollen permet d’augmenter sensiblement la production de globules rouges.

Les pistaches

Riches en fer et en vitamine C, les pistaches contiennent également des protéines.

Les laits végétaux

Et plus particulièrement les laits d’épeautre ou de millet, très riches en fer.

Les légumineuses

Connues pour être très riches en fer et en acide folique, les légumineuses (haricots rouges, lentilles, pois chiches…) sont incontournables.

Les épinards

Contenant des vitamines A, B9, C et E, ainsi que du fer et de l’acide folique, les épinards sont redoutables pour pallier les carences.

Les tomates

La vitamine C que contiennent les tomates vous aide à assimiler le fer plus facilement.

La grenade

En plus d’être riche en fer et en vitamines, la grenade augmente la production d’hémoglobine.

Le persil

Vitamine C, fer et acide folique, le persil a tout bon pour intégrer un régime anti-anémie.

Les dattes

Grâce à leur haute teneur en cuivre, les dattes aident à la production des globules rouges. De plus, elles sont riches en fer (2,7mg de fer pour 100 g).

Les abats

Concentrés de fer, les abats, et plus particulièrement le foie, sont bien souvent recommandés.

Les raisins secs

Excellente source de nutriments, les raisins secs contiennent calcium, potassium, sodium, protéines, fibres et fer.

La luzerne

Riche en fer, en vitamine C et en protéines, la luzerne prévient et soigne l’anémie. À ne pas consommer pendant la grossesse.

Remèdes à base de plantes

Afin de remédier au déficit de globules rouges et aux carences en fer, certaines plantes sont conseillées aux personnes anémiques. À consommer en gélules ou en tisanes, en respectant la posologie indiquée sur le paquet.

Parmi elles, on trouve notamment l’ortie, souvent combinée avec des feuilles de framboisier et des graines d’anis pour de meilleurs résultats. Un mélange qu’il est toutefois déconseillé de consommer pendant la grossesse…

Le pissenlit et la bardane, quant à eux, font partie des remèdes naturels les plus utilisés pour traiter l’anémie. Ces plantes permettent en effet d’augmenter la capacité du corps à absorber le fer provenant des aliments.

Liste des plantes :
– Ortie
– Feuilles de framboisier
– Graines d’anis
– Pissenlit
– Bardane

Tags: / / / / /