fbpx

Monoï : propriétés cosmétiques de cette huile tahitienne

© BlueOrange Studio / shutterstock.com

Le Monoï de Tahiti : qui ne connaît pas cette huile merveilleuse au délicieux parfum de vacances ? Vous en avez sans doute usé et abusé sur la plage chaque année, afin de parfaire votre bronzage. Mais saviez-vous qu’avant d’être une simple huile bronzante, l’huile de monoï était un soin nourrissant et apaisant ? Utilisée depuis de nombreuses années par les polynésiennes dans leur routine beauté au naturel, découvrez tous les bienfaits de cette huile sous-estimée !

Le véritable Monoï de Tahiti

Signifiant « huile parfumée » en tahitien, le monoï est un mélange d’huile de coprah – autrement dit de noix de coco, et de boutons de fleurs de Tiaré aka Gardenia Tahitensis, poussant exclusivement dans le Pacifique Sud.

Obtenue grâce à l’infusion de pétales de fleurs dans l’huile de noix de coco, l’huile de monoï est filtrée après 10 jours de macération. Puis elle est enrichie en vitamine E pour une meilleure conservation.

Solide en dessous de 20°C, il suffit de la passer quelques minutes sous l’eau chaude pour la faire fondre et s’en servir même en plein hiver !

Usages traditionnels

Bien plus qu’une simple huile bronzante, le monoï prend soin de la peau et des cheveux.

Utilisé en soin capillaire, il renforce et raffermit les chevelures sèches et abîmées, leur redonnant souplesse et brillance.

Appliqué sur peau humide pour une meilleure pénétration, il nourrit et protège les peaux déshydratées.

Possédant de réelles vertus hydratantes, régénérantes et adoucissantes, l’huile de monoï permet également de raffermir et de lisser la peau tout en préservant son élasticité.

Enfin, c’est un excellent soin après-soleil, qui lutte contre le dessèchement dû aux effets du sel, du soleil ou du chlore.

Comment l’utiliser ?

Peaux sèches et abîmées

Protecteur et nourrissant, le monoï apaise ainsi les rougeurs, calme les irritations et soigne les gerçures. Emollient, il limite également la desquamation, sublime le bronzage et satine la peau.

Cheveux secs et cassants

Sur cheveux humides, il constitue un excellent masque réparateur et gainant :

Chauffez 8 à 10 gouttes d’huile dans vos mains, appliquez des pointes aux racines et laissez poser de quelques heures à toute une nuit.

En massage

Pour vous délasser, rien de mieux qu’un massage au monoï :

Appliquez l’huile chauffée entre vos mains sur tout le corps, de la nuque aux pieds, en massant énergiquement.

Choisir une huile de qualité

Avant d’acheter votre huile de monoï, vérifiez bien qu’elle possède la mention « Monoï de Tahiti » ou mieux, le label AOC (Appellation d’Origine Contrôlée).  Leur présence sur l’étiquette est un gage de qualité, vous garantissant un excellent produit.

Pour plus de sûreté, apprenez à décrypter la liste INCI !

En effet, côté composition, une véritable huile de monoï ne doit contenir que 4 ingrédients tout au plus :

– Un mélange d’huile de coco (Coco nucifera) et de fleurs de Tiaré (Gardenia Taitensis) à 50% minimum
– De la vitamine E
– Du parfum (fragrance), en fonction des ajouts de chaque producteur

Plus besoin de ranger votre flacon à la fin de l’été, vous avez désormais les meilleures raisons du monde pour utiliser votre monoï tout au long de l’année !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Beauté Chérie (@beautecherie_belleaunaturel) le

Tags: / /