fbpx

Bronchite : remèdes naturels pour atténuer les symptômes

© Orawan Pattarawimonchai_Shutterstock

Survenant souvent à la suite d’un rhume, la bronchite aigüe commence généralement par des quintes de toux sèche, provoquant douleurs dans le thorax et mal-être général. Accompagnée de fièvre, elle évolue ensuite en toux grasse, et s’étend sur deux à trois semaines. Une maladie virale et bénigne qu’il n’est pas rare d’attraper pendant la saison froide. Si tel est votre cas et que vous ne souhaitez pas courir immédiatement chez le médecin, vous pouvez déjà essayer de la soigner naturellement.

Les huiles essentielles contre la bronchite

Eucalyptus radié

Expectorante et mucolytique, l’huile essentielle d’eucalyptus radiata est également antivirale, immunostimulante et bactéricide. Le combo parfait contre la bronchite !

Myrte rouge

Particulièrement recommandée en cas de toux grasse, la myrte rouge permet une expectoration optimale des sécrétions et libère ainsi les bronches et bronchioles.

Niaouli

Antivirale, antibactérienne et immunostimulante, l’huile essentielle de niaouli a également des propriétés expectorantes très intéressantes en cas de bronchite.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Pour soigner la bronchite, les huiles essentielles s’utilisent par voie cutanée :

– Veillez à les diluer préalablement dans une huile végétale au choix, à raison d’1 goutte d’huile essentielle pour 4 gouttes d’huile végétale.

– Appliquez ensuite en massage sur le thorax et le haut du dos, 3 à 4 fois par jour pendant 5 jours.

Notez que ces huiles essentielles sont interdites aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vya Naturals 🌱 (@vyanaturals) le

Recettes et remèdes de grand-mère contre la bronchite

Sirop maison contre la toux

– Epluchez et découpez un oignon en fines lamelles

– Placez-les dans un contenant hermétique avant d’ajouter deux grosses cuillères à soupe de miel liquide

– Fermez le tout, et laissez mariner une demi-journée

– Filtrez le jus obtenu et prenez-en 3 à 5 cuillères à café par jour

Attention, ce sirop naturel ne se conserve que 24h au réfrigérateur.

Gargarisme à l’eau salée

Rien de mieux pour adoucir les maux de gorge et diminuer les sécrétions qu’un gargarisme d’eau salée :

Pour cela, diluez 1 c. à c. de sel dans un verre d’eau tiède et procédez au traitement, jusqu’à 3 fois par jour.

Attention toutefois de bien respecter la dose de sel recommandée ! Dans le cas contraire, cela pourrait vous brûler.

Infusion au gingembre

Puissant expectorant, le gingembre va vous aider à dégager les bronches, tout en soulageant l’inflammation pulmonaire.

– Faites infuser quelques tranches de gingembre frais et 1 c. à c. de poivre noir dans 200ml d’eau sur feu vif et jusqu’à ébullition.

– Filtrez, puis ajoutez 1 c. à c. de miel et buvez dès que la température le permet.

À renouveler deux fois par jour.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par INSPIRED HEALTH + APOTHECARY (@inspiredhealthmed) le

Cataplasme de moutarde

Bien connu, ce remède aide à libérer les voies respiratoires.

– Mélangez 1 c. à s. de moutarde, 4 c. à s. de farine et un peu d’eau chaude jusqu’à obtenir une pâte coulante

– Appliquez sur une gaze et recouvrez d’un tissu de la même taille

– Posez le tout sur votre poitrine enduite d’huile végétale, puis laissez complètement refroidir

Vous voilà désormais prête à affronter les virus d’hiver ! Toutefois, si vous avez de la fièvre plus de trois jours et/ou que votre toux continue au-delà de trois semaines, consultez un médecin !

Tags: / / / /