Huile essentielle d’orange douce : calmante et anti-stress

© Nikolay Litov / shutterstock.com

Si l’orange est un fruit tout aussi délicieux qu’il est excellent pour la santé, figurez-vous que son écorce renferme un trésor bien plus précieux encore que son jus vitaminé : l’huile essentielle d’orange douce ! Extraite de la peau d’orange par pression à froid ou, plus rarement, par distillation, l’huile essentielle d’orange douce possède en effet de nombreux avantages santé et propriétés thérapeutiques.

Principales propriétés de l’huile essentielle d’orange douce

Considérée comme étant l’huile de la bonne humeur, l’orange douce, à ne pas confondre avec l’orange amère ou bigarade, est un produit majeur en aromathérapie.

Antidépresseur, calmante et sédative, elle est le plus souvent utilisée pour apaiser l’esprit, ou bien soulager le stress et l’anxiété. Adultes et enfants l’apprécient pour l’effet relaxant qu’elle procure presque instantanément.

Anti-inflammatoire, elle stimule la circulation sanguine et évite ainsi le gonflement des tissus causé par l’inflammation, tout en soulageant la douleur que peuvent causer les infections.

Antiseptique aérienne, elle limite la prolifération microbienne de votre intérieur et soulage les maux de gorge lorsqu’elle est utilisée en gargarisme. En bain de bouche, elle est également très efficace contre les petites blessures.

– En massage sur l’abdomen, l’huile essentielle d’orange douce favorise la digestion, permet une meilleure assimilation de la vitamine C et stimule le transit intestinal. De ce fait, elle est préconisée pour soulager la constipation passagère.

Diurétique, elle est enfin très appréciée dans le cadre de régimes détox : en soin ou incorporée à l’alimentation, elle est d’une grande aide pour débarrasser l’organisme de toutes les toxines accumulées.

Propriétés et utilisations cosmétiques

Tonique cutané, l’huile essentielle d’orange douce peut entrer dans la composition de crèmes et/ou de masques tonifiants afin de rendre de l’éclat à la peau. Elle est aussi très utile en cas d’acné puisqu’elle va calmer l’inflammation et purifier l’épiderme en douceur.

Tonique capillaire, elle apaise les cuirs chevelus irrités et/ou sujets à des démangeaisons récurrentes lorsqu’elle est incorporée à des masques ou des shampoings. L’huile essentielle d’orange douce apporte également brillance et force aux cheveux ternes et fatigués.

Excellente pour traiter les callosités sur les pieds, elle est enfin une arme fatale pour vaincre la cellulite : en stimulant le système lymphatique, elle permet en effet de déloger puis de drainer les cellules adipeuses responsables de la peau d’orange…

Propriétés et utilisations bien être

Anxiolytique, l’huile essentielle d’orange douce a des propriétés relaxantes scientifiquement prouvées. En diffusion ou déposée sur un mouchoir, elle favorise la détente et le calme. Sédative et anti-stress, elle est principalement conseillée en cas d’anxiété, de nervosité, d’agitation ou encore de troubles du sommeil des enfants et des adultes.

Précautions d’utilisation, contre-indications et voies d’administration

Photosensibilisante, il est fortement déconseillé de s’exposer au soleil dans les 8h après une application cutanée d’huile essentielle d’orange douce. Irritante pour la peau et potentiellement allergisante, il est nécessaire de toujours la diluer à hauteur de 20% maximum dans une huile végétale (comptez donc 20% d’HE pour 80% d’HV).

Interdite aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux enfants de moins d’un an par voie cutanée et interne, elle peut toutefois s’utiliser en diffusion atmosphérique dès 3 mois. Il est enfin conseillé aux personnes asthmatiques, épileptiques ou souffrant de calculs biliaires de demander un avis médical avant toute utilisation. Administration possible par voie cutanée et orale, en inhalation et en diffusion.

En savoir plus sur les risques d’utilisation des huiles essentielles 

Tags: /