3 techniques pour appliquer son blush parfaitement

© Aleshyn_Andrei / shutterstock.com

S’il est l’arme fatale pour donner bonne mine et apporter un coup d’éclat à votre teint, le blush ne se pose pas n’importe comment sous peine de se voir transformer en poupée russe. Pour éviter le coup de pinceau malheureux, voici trois astuces toutes simples pour poser votre blush comme un pro.

Choisir la bonne couleur

Corail, pêche, rosé, les couleurs ne manquent pas, mais ne sont pas toutes adaptées à votre carnation. Si vous avez le teint clair, optez pour des roses pâles ou « nude ». En revanche, si votre peau se situe entre mate et claire, emparez-vous des tons orangés et roses foncés. Les brunes à la carnation foncée préfèreront les bruns, et les roses foncés seront du plus bel effet.

Quelle texture de blush choisir ?

Maintenant que vous avez défini la couleur, reste à choisir la texture. En poudre, en crème ou liquide, la peau de votre joli minois le décidera pour vous. Si vous avez une peau à tendance grasse, adoptez sans hésitation des blushs en poudre. Au contraire, les peaux sèches utiliseront des blushs en crème ou liquide. Ils éviteront l’effet carton qui met en évidence toutes les imperfections de la peau.

Apprendre à estomper

Munissez-vous d’un pinceau de taille moyenne bien fourni.

Pour les blushs en poudre, prélevez un peu de couleur et appliquez sur le sommet de la pommette. Pour ne pas vous tromper, souriez ! Posez le blush sur le bombé de la joue en étirant le pinceau vers la tempe, et estompez la couleur avec le bord du pinceau pour fondre la couleur.

Le blush en crème se pose au pinceau ou au doigt comme un blush en poudre. Au doigt, commencez par le sommet de la pommette, puis estompez-le vers la tempe pour éviter l’effet poupée russe.

Enfin, le blush liquide est le plus délicat à poser. Ayez la main légère et ajoutez de la texture au fur et à mesure en floutant au doigt pour ne pas ressembler à un dalmatien.