fbpx

Sirop d’agave : un faux-ami dont il faut se méfier !

© Pat_Hastings / shutterstock.com

Présenté comme la parfaite alternative au sucre blanc, si controversé, le sirop d’agave a fait son apparition dans nos supermarchés au début des années 2000. Très rapidement, il a su séduire un large public : recommandé par les régimes végétariens et végétaliens, en remplacement du miel, il a également trouvé grâce auprès des personnes désireuses de perdre du poids, son indice glycémique étant particulièrement bas. Pourtant, derrière une stratégie de communication bien rodée se cache un faux-ami qu’il vaudrait mieux éviter…

Le sirop d’agave, réelle alternative au sucre blanc ?

Comme chacun le sait, le sucre blanc ou raffiné est mauvais pour la santé : accoutumance, prise de poids, diabète, il est scientifiquement prouvé que consommer trop de sucre nuit au bon fonctionnement de votre corps. Commercialisé en France il y a une quinzaine d’années, le sirop d’agave est alors apparu comme un sauveur, vous promettant de sucrer vos yaourts et smoothies, sans pour autant dégrader votre santé. Mieux encore, il a juré pouvoir l’améliorer, et s’est vu – à tort, conseillé aux diabétiques ! Une stratégie marketing bien ficelée, qui cache une toute autre réalité…

Bien que son indice glycémique soit relativement bas, le sirop d’agave est en fait tout aussi calorique que le sucre blanc et tout aussi accoutumant. La raison ? Il n’est qu’un concentré de fructose, obtenu par un long processus de raffinement. Consommé trop souvent, le fructose artificiel, comme c’est le cas ici, provoque problèmes cardiaques et AVC. S’il était réalisé de manière traditionnelle, à savoir simplement bouilli pour gagner en épaisseur, le sirop d’agave aurait certainement plus de bienfaits. Or, le seul qui parvienne jusqu’à vous n’est malheureusement qu’un pur produit industriel.

Des bienfaits beauté insoupçonnés

S’il n’est pas recommandé de l’utiliser trop fréquemment en cuisine, le sirop d’agave se révèle en revanche être un excellent actif cosmétique. Utilisé depuis la nuit des temps pour ses propriétés antibactériennes dans le soin des maladies de peau, il est avant tout un très bon humectant. Au même titre que le miel ou la glycérine végétale, il a donc la capacité de capter l’eau et de la fixer dans la peau ou les cheveux. Attention toutefois à ne l’utiliser qu’en petites quantités : à trop forte dose, il peut avoir l’effet inverse et assécher davantage, comme tout produit similaire.

Plus fluide que le miel, il s’intègre parfaitement dans de nombreuses recettes maison, qu’il s’agisse de masques ou de gommages. Ses vertus hydratantes en font un ingrédient de choix pour le soin de votre chevelure, quel que soit le type de vos cheveux : qu’ils soient secs, gras, fins, épais, bouclés, frisés ou lisses, le sirop d’agave peut leur apporter souplesse et hydratation, sans pour autant les alourdir ou les graisser. Très nourrissant, il convient aussi aux peaux sèches et déshydratées. Repulpées, celles-ci s’en trouvent également plus douces et plus nettes. Ça vaut le coup d’essayer !


Vous l’aurez compris, s’il est plus prudent de vous détourner du sirop d’agave d’un point de vue alimentaire, vous pouvez toutefois terminer le pot qui trône dans votre placard en vous concoctant un petit masque beauté !

Tags: /