fbpx

Mycose vaginale : comment s’en débarrasser au naturel

© verabonsai / shutterstock.com

Démangeaisons, pertes épaisses, inconfort… vous enchaînez les mycoses vaginales et ne savez plus quoi faire pour vous en débarrasser.

Bien que bénigne, une mycose vaginale peut pourtant vous mener la vie dure et gâcher vos journées. Vous pouvez cependant en venir à bout rapidement, en prenant simplement de nouvelles habitudes et en ayant recours à ces astuces naturelles…

D’où viennent les mycoses vaginales ?

Naturellement présent dans le corps, et donc dans la flore vaginale, le Candida Albicans est généralement la cause des mycoses vaginales. Si, d’ordinaire, il ne se développe pas suffisamment et ne présente donc aucun souci, il peut rapidement proliférer en cas de déséquilibre hormonal.

La flore vaginale s’en trouve alors perturbée, les bonnes bactéries meurent et un environnement acide, favorable à la multiplication des Candida, s’installe. Sont en cause certains médicaments et traitements hormonaux, ainsi que la fatigue et le stress.

S’il adore les milieux acides, le Candida est aussi très friand de sucre… Une alimentation trop riche en sucres transformés (sucre blanc, bonbons, pâtisseries, boissons en tous genres) peut donc causer des mycoses à répétition. Il est donc important de ne pas manger trop sucré.

Les irritations, enfin, peuvent être propices aux mycoses. Survenant parfois après un rapport sexuel, elles peuvent aussi être dues à une hygiène trop intense. Le vagin étant auto-nettoyant, il n’est en effet pas nécessaire de le nettoyer de fond en comble, au risque de déséquilibrer sa flore.

Remèdes naturels contre la mycose vaginale

Avant toute chose, sachez qu’il est important pour vous de consulter un médecin afin de déterminer s’il s’agit bien d’une mycose vaginale. Une fois le diagnostic posé, vous pourrez alors avoir recours aux remèdes ci-dessous.

Le bicarbonate de soude

Basique, le bicarbonate va avoir pour effet de rééquilibrer la flore vaginale et ainsi tuer les champignons indésirables.

Pour cela, dissolvez 2 c. à s. de bicarbonate de soude dans 1L d’eau tiède puis aspergez vos parties intimes avec la main. Ne rincez pas et séchez en tamponnant légèrement à l’aide d’une serviette propre.

Les probiotiques

Les probiotiques permettent également de rétablir l’équilibre de votre flore vaginale. Ils vont faire disparaître la mycose et éviter qu’elle ne récidive.

Les probiotiques sont disponibles en pharmacie sous forme de gélules. À prendre matin et soir, ¼ d’heure au moins avant le repas, pendant 10 à 20 jours maximum.

L’huile de coco

Antifongique et antibactérienne, l’huile de coco est le remède le plus simple et le plus doux que vous puissiez trouver pour éradiquer une mycose vaginale. Il vous suffit d’appliquer 10 gouttes matin et soir sur les zones concernées, pendant 1 semaine.

Pour plus d’efficacité, ajoutez 1 goutte d’huile essentielle de thym à linalol et appliquez uniquement à l’extérieur du vagin. Attention, l’utilisation d’huile essentielle est interdite aux femmes enceintes et allaitantes.

Le vinaigre de cidre BIO

Grâce à ses enzymes, le vinaigre de cidre favorise la prolifération des bonnes bactéries, tout en réajustant le pH du corps.

Côté utilisation, vous pouvez l’intégrer régulièrement dans vos plats et vinaigrettes. Autre possibilité, diluer 1 c. à s. de vinaigre dans un verre d’eau et boire ce mélange 1 à 2 fois par jour en cas de crise. Pas très bon, mais réellement efficace !

Tags: / / / /