Les bienfaits de l’argousier : effet bonne mine, coup de fouet immédiat, anti-UV…

© shutterstock.com

Si les baies et les graines de cet arbuste qui pousse généralement dans les climats froids sont assez difficiles à trouver en grandes surfaces ou sur les marchés, il n’est pas rare de les trouver sous forme de jus, d’huile, de gélules et d’ampoules ou encore de pommades et de crèmes. Et quel que soit le format que vous choisissez, les bienfaits de ce « saule épineux » découvert par l’homme il y a 4000 ans sauront vous séduire.

Le jus d’argousier, ce champion de la vitalité

Un petit coup de pompe ces derniers jours ? Super argousier est là pour vous aider ! Riches en vitamines C (trois fois plus que le citron) et E, en bêtacarotène, en fer et en acides gras essentiels, ses baies orangées permettent de lutter efficacement contre la fatigue.

Un verre de jus ou une gélule contenant de l’argousier tous les jours suffit à faire le plein d’énergie. Un formidable allié coup de fouet, à consommer également avant et pendant un effort physique grâce à ses sucres lents qui facilitent la synthèse du glycogène (principale source d’énergie de notre organisme), mais également après le sport puisque ses apports nutritionnels rééquilibrent rapidement les pertes en minéraux, notamment en magnésium.

Petits bonus non négligeables : l’argousier améliore la circulation du sang, stimule l’immunité de l’organisme et prévient l’inflammation des muqueuses. Selon certains spécialistes, il permettrait également de prévenir des maladies cardiovasculaires et la formation des cancers. Miraculeux, vous dites ?

L’huile d’argousier, la nouvelle meilleure amie de votre peau

Appliquée pure (trois gouttes suffisent amplement pour le visage) ou mélangée avec vos crèmes de jour et de nuit traditionnelles, l’huile d’argousier est un formidable hydratant. Si vous avez la peau sèche ou mature, difficile d’y résister. En revanche, pour les autres (les peaux mixtes ou grasses), mieux vaut éviter de l’utiliser pure. Particulièrement grasse, l’huile d’argousier peut (et va sûrement) vous procurer un effet pot de beurre des plus disgracieux. Pour contrer cet effet, n’hésitez pas à la mélanger avec d’autres huiles comme le jojoba et le pépin de raisin. Autre preuve de ses vertus hydratantes, l’huile d’argousier est souvent associée au traitement de dermatites comme le psoriasis et l’eczéma.

Très riche en caroténoïdes (d’où l’effet bonne mine immédiat quand vous l’appliquez), l’argousier lutte également de manière extraordinaire contre le vieillissement cutanée, notamment lié aux agressions des rayons UV. C’est pourquoi on le retrouve dans la composition de nombreuses crèmes solaires. CQFD. Et si vous avez une écorchure, une brûlure bénigne ou un quelconque petit bobo qui ne demande pas l’intervention d’un médecin, sachez que l’huile ou la crème d’argousier est un cicatrisant hors paire. On dit ça…

Bon pour le corps, la peau, les performances sportives… Vous l’aurez compris, l’argousier est un allié auquel il est bien difficile de se priver.

Tags: / / /