fbpx

Aubépine : quels sont ses bienfaits sur la santé ?

© Chamille White / shutterstock.com

Petit arbuste buissonnant et épineux de la famille des Rosaceae, l’aubépine se trouve facilement en bordure de bois ou dans les haies. Donnant des fleurs blanches à la fin du printemps, elle se couvre ensuite de cenelles, ces petites baies rouges dont les oiseaux raffolent. Depuis l’Antiquité, elle est d’ailleurs considérée comme le symbole de l’innocence, de la virginité et du renouveau. Au Moyen ge, elle était également réputée pour chasser les sorcières et conjurer le mauvais sort. Aujourd’hui, l’aubépine est reconnue pour ses multiples bienfaits et vertus santé !

L’aubépine, une alliée de cœur !

Excellente pour traiter la tachycardie et réduire les palpitations, l’aubépine est en effet un très bon régulateur cardiaque. En cas d’insuffisance légère, elle améliore également l’oxygénation du cœur, en augmentant sa tolérance à l’effort. Agissant comme un fortifiant, elle facilite enfin la circulation sanguine – notamment dans les artères coronaires, prévient ainsi les infarctus, et aide à la convalescence.

Réduit les symptômes de la ménopause

L’aubépine peut être également recommandée pour lutter contre les troubles liés à la ménopause. Elle calme en effet palpitations, bouffées de chaleur et insomnies, tout en rééquilibrant la tension artérielle. Pour cela, buvez 2 à 3 tasses d’infusion pendant 1 à 2 semaines.

Idéale pour réduire le stress

Antispasmodique réputé, l’aubépine est également d’une grande aide en cas de problèmes liés au système nerveux. Légèrement sédative et favorisant l’oxygénation du cerveau, elle est très appréciée en cas de fatigue ou de perte de mémoire. Elle est aussi très efficace sur la nervosité, les angoisses, les troubles du sommeil ou de l’endormissement. Autre avantage : puisqu’il s’agit d’une plante, vous ne risquez pas l’accoutumance…

Traite les maux de gorge

Astringents, ses fruits sont quant à eux utilisés en gargarismes uniquement, pour soulager et traiter maux de gorge et angines. Pour ce faire, faites bouillir 10g de fruits dans un litre d’eau, filtrez et ajoutez un peu de miel. Mélangez bien et effectuez un gargarisme 3 à 4 fois par jour.

Régule la thyroïde et les troubles du cycle féminin

En gemmothérapie, enfin, les bourgeons d’aubépine, possédant les mêmes propriétés que les fleurs, sont réputés pour réguler l’hyperthyroïdie, et traiter certains troubles du syndrome prémenstruel et de la ménopause (stress, irritabilité, troubles du sommeil). S’utilisent en infusion ou en décoction.

Des propriétés méconnues en cosmétique

En décoction, les fleurs et/ou les baies ont une utilité cosmétique méconnue : nettoyer la peau et faire disparaître rougeurs et petits boutons. Afin de réaliser cette lotion, faites bouillir 20g d’aubépine dans un demi-litre d’eau, et laissez reposer une dizaine de minutes avant de filtrer. À conserver 1 semaine au réfrigérateur.

Précautions d’utilisation

Bien qu’il n’existe pas de contre-indications particulières, rien ne prouve non plus que l’aubépine soit sans danger pour tous. Il convient donc de ne pas l’utiliser chez les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans.

Les personnes présentant des troubles cardiaques, quant à elles, ne doivent surtout pas consommer de l’aubépine en automédication. Avant toute utilisation, demandez impérativement l’accord de votre médecin traitant, ou de votre cardiologue ! Bien que naturelle, elle pourrait en effet interférer avec certains traitement ou médicaments.

Tags: / / / / /