fbpx

Tatouage au naturel : bientôt sur toutes les peaux ?

© Marben_shutterstock

Comme 14% des français, vous vous laisseriez bien tenter par un tatouage, mais n’osez pas sauter le pas ? Avez-vous déjà entendu parler du tatouage au naturel, une alternative (un peu) plus green que le tatouage standard ? Restez avec nous, on vous dit tout !

Depuis toujours ou presque, vous rêvez de passer la porte d’un salon de tatouage. Mais au-delà de la peur des aiguilles, ce sont surtout les encres qui vous posent problème. Bien que certaines marques se revendiquent vegan, beaucoup contiennent encore des métaux lourds (notamment les encres de couleur), et autres composés allergisants ou cancérigènes. Un cocktail qu’on n’aimerait pas forcément avoir sous la peau pour le reste de sa vie !

Le tatouage bio, info ou intox ?

Le mieux, pour éviter tout danger, serait donc d’avoir recours uniquement aux encres naturelles.

Problème : il n’existe aujourd’hui aucune encre végétale et biologique permettant d’obtenir un tatouage permanent ou semi-permanent.

Contrairement aux encres traditionnelles, qui viennent se loger sous la peau, celles-ci vont seulement colorer l’épiderme en surface. Parfaites pour celles et ceux qui souhaitent « voir ce que ça donne », mais pas suffisantes si vous voulez être marquée à vie.

Vous l’aurez compris, si le tatouage au naturel existe bel et bien, il a surtout une durée de vie limitée de quelques jours à quelques semaines. Pour vous, nous nous sommes penchées sur les trois techniques à privilégier

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par PLUMEBAY (@plumebay.conceptstore) le

Henné, jagwa et encres végétales

Le henné

Connu et utilisé depuis toujours en Afrique, Asie du Sud-Est et Moyen-Orient, le henné – ou henna, est la façon la plus traditionnelle d’obtenir un tatouage éphémère.

Issu d’un arbuste des régions tropicales, il se présente sous forme de poudre ou de pâte prête à l’emploi, et s’applique à l’aide d’un cône.

Colorant naturel, il permet de réaliser des motifs de couleur orangée à brune pouvant tenir jusqu’à 3 semaines.

Choisissez-le de préférence 100% naturel et biologique.

Faites également attention au henné noir, auquel sont ajoutées des substances synthétiques telles que le paraphénylènediamine, composant hautement allergisant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Henna Artist® (@henna_by_zahra_) le

Les encres végétales

Privilégiant les colorants végétaux, tels que la chlorophylle, la carotène, l’indigo ou encore le roucou, les encres végétales ont une composition a priori irréprochable.

Elles permettent ainsi d’obtenir de jolis tatouages aux couleurs plus ou moins prononcées, sans aucun danger pour la santé.

Mais si certaines d’entre elles peuvent durer jusqu’à 3 semaines, la plupart s’effacent au bout de quelques jours seulement.

Il est également très difficile d’en trouver qui soient labellisées biologiques.

Le jagwa

Originaire d’un petit arbuste d’Amazonie, le jagwa – ou jagua, est un jus de fruit teintant naturellement la peau.

La plupart du temps mélangé à un gel d’origine naturelle, il s’utilise et s’applique comme le henné. Mais contrairement à ce dernier, il ne marque pas la peau aussi rapidement :

Il faut en effet le laisser poser 15 à 40 minutes avant de le rincer, puis patienter de 12 à 24h pour voir le motif apparaître.

Le motif obtenu, quant à lui, peut tenir entre 1 et 3 semaines.

Côté couleur, le jagwa permet de créer des tatouages d’un bleu nuit intense. De quoi se rapprocher au maximum de l’encre noire traditionnelle et permanente.

Seul bémol, il ne bénéficie d’aucun label bio européen. Il est donc primordial de vérifier que le produit soit 100% naturel.

Attention, quel que soit le produit choisi, pensez à faire un test d’allergie avant de l’utiliser sur de plus grandes surfaces.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Henna☉Vagabond • Deia Siegmann (@hennavagabond) le

Tags: