fbpx

Le Strobing : tout savoir sur l’art d’illuminer son teint

© Oleg Gekman / shutterstock.com

Vous n’avez jamais vraiment accroché avec le contouring, dont vous trouvez le rendu trop sombre et artificiel ? Cela tombe bien, car la tendance est à présent au strobing, une nouvelle façon de travailler le teint qui met l’accent sur la lumière pour un effet beaucoup plus naturel. Pourquoi ce nouveau make-up a t-il autant de succès ? Sur quels principes simples repose-t-il ? Et comment procéder en détails pour réussir dès le premier essai ? Voici toutes les réponses à vos questions.

De la lumière, mais pas n’importe où !

Le principe du strobing repose tout simplement sur l’idée de redonner de la fraîcheur et de la lumière à son visage grâce à un illuminateur. Mais attention, car il y a tout de même quelques principes à respecter pour ne pas ressembler à une boule à facettes.

Premièrement, le but n’est pas d’illuminer tout le visage, mais quelques parties bien choisies, à commencer par les pommettes, le bout du nez, l’arc de cupidon, bref les zones bombées qui apportent du relief à l’ensemble. Il ne s’agit pas ici de sculpter artificiellement le visage pour l’affiner ou en modifier l’apparence comme dans le contouring, mais juste de mettre en valeur ses volumes naturels, une démarche bien différente.

Une technique simple

Si le strobing remporte autant de succès, c’est en grande partie grâce à sa mise en application simple, comparée à celle du contouring. Ici, nul besoin de s’équiper d’un nombre infini de pinceaux et de matières pour travailler votre teint, vous n’aurez besoin que de deux ou trois produits. Une aubaine pour les filles qui souhaitent avoir bonne mine tout en laissant leur peau respirer, notamment au printemps ou en été.

De plus, la technique, qui consiste juste à appliquer de la matière au doigt ou au pinceau, est très facile à maîtriser. Vous n’aurez pas besoin de vous y reprendre à plusieurs reprises pour obtenir l’effet souhaité et il n’existe aucun vrai risque de ratés. Avouez qu’il est tentant de ranger le contouring au placard non ?

Le strobing en pratique

Vous êtes convaincue par le strobing ? Il ne vous reste plus qu’à vous lancer. Avant toute chose, prenez la précaution d’hydrater votre peau puis d’appliquer votre fond teint habituel en fine couche. Une fois cette étape de préparation correctement effectuée, posez votre illuminateur en poudre sur vos pommettes à l’aide d’un pinceau puis votre enlumineur crème sur le bombé, avant de fondre ce dernier avec vos doigts ou une éponge.

Si vous n’avez pas la peau grasse, vous pouvez appliquer l’illuminateur en poudre également au centre du front, sur le menton, sur le nez ou encore sur le coin interne de l’oeil. Enfin, il est conseillé de terminer l’opération en fixant le tout à l’aide d’une poudre libre, qui évitera aussi que la peau ne brille trop.

Comment choisir mon illuminateur ?

De façon générale, l’enlumineur doit être choisi dans une teinte plus claire que votre fond de teint habituel, afin d’apporter l’effet lumineux recherché. Pour un résultat optimal, il est important que celui-ci soit adapté à votre carnation : les peaux claires ont tout intérêt à opter pour une teinte champagne, les teints mats pour la gamme des dorés, tandis que les peaux noires pourront elles être sublimées par une teinte terracotta. À chacune son illuminateur pour briller en journée comme en soirée !