SPM, quels effets sur notre peau et comment y remédier ?

Le syndrome prémenstruel fait beaucoup parler de lui ces dernières années. Et pour cause, il est de plus en plus reconnu et ses conséquences négatives sur le corps et le moral des femmes également. Mais quels effets a-t-il sur notre peau ? Découvrez comment remédier aux effets négatifs du SPM sur votre peau…

Qu’est-ce que le SPM ?

Le syndrome prémenstruel est l’ensemble de symptômes qui surviennent juste avant les règles. Une femme sur deux en ressentirait les effets négatifs chaque mois et pour certaines d’entre elles, les symptômes peuvent être particulièrement violents et le syndrome peut aller jusqu’à 10 jours, contre 3 à 4 jours traditionnellement. L’apparition de ces symptômes, souvent désagréables, est due aux changements hormonaux qui se produisent à ce stade du cycle dans le corps d’une femme. Le SPM peut donc concerner toutes les femmes réglées.

Quels sont ses effets sur notre corps et notre cerveau ?

Parmi les symptômes et effets du SPM les plus notables, on peut citer :

  • Une irritabilité ;
  • Une baisse de moral voire un état dépressif ;
  • Une sensibilité au niveau de la poitrine ;
  • Un ventre gonflé ;
  • Des douleurs au niveau des lombaires et du bas-ventre ;
  • Des troubles digestifs : constipation, diarrhée… ;
  • Des bouffées de chaleur ;
  • Des maux de tête ;
  • Des douleurs musculaires ;
  • Un appétit accru ;
  • Un manque de tonus ;
  • Des troubles de l’humeur ;
  • Des angoisses ;
  • Une difficulté à se concentrer ;

Quels sont les effets du SPM sur notre peau ?

Si les hormones influent sur nos organes et notre cerveau, elles impactent également notre peau. En effet, leur activité a des conséquences sur nos tissus et nos sécrétions :

  • Sous l’action de la progestérone, le sébum de votre peau s’épaissit, ce qui entraîne des pores plus obstrués par les impuretés, la pollution et les bactéries ;
  • Les œstrogènes, eux, agissent directement sur l’hydratation de la peau en stimulant la production d’acide hyaluronique et de collagène.

Pendant les jours qui précèdent l’arrivée des règles, le taux de testostérone augmente et prend le pas sur les œstrogènes, ce qui entraîne naturellement un teint terne et une baisse de collagène et d‘acide hyaluronique. La testostérone a également la fâcheuse tendance à dilater les spores et à déclencher une surproduction de sébum. L’augmentation du taux de progestérone à ce moment-là va également impacter votre peau et sa production de sébum.

Nos astuces naturelles pour conserver une belle peau en plein syndrome prémenstruel

Teint terne, surproduction de sébum, apparition de comédons… Voilà de quoi se retrouver encore plus déprimée en plein syndrome prémenstruel ! Heureusement, il existe de nombreuses astuces pour remédier à ces inconvénients et conserver une peau éclatante pendant cette période :

Astuce n°1 : On évite le stress

Plus facile à dire qu’à faire, certes, mais le stress étant une des causes principales de l’acné, on essaie de se détendre. Si vous le pouvez, installez une application de suivi de votre cycle menstruel. De cette façon, vous pourrez voir arriver votre SPM et arranger votre planning en fonction. Quelques jours avant l’arrivée de vos règles, évitez les deadlines urgentes, les rendez-vous stressants et les clients difficiles. Pensez au yoga et à la méditation de façon quotidienne pendant la semaine qui précède vos règles, vous pouvez même trouver des vidéos spécialement conçues pour la pratique du yoga pendant cette période particulière.

Astuce n°2 : On mange sainement

Les aliments gras, salés et sucrés ont tendance à accentuer les symptômes du SPM. Tant au niveau du moral que de l’état de votre peau. La période qui précède vos règles est donc un temps idéal pour manger sainement et faire le plein de bon gras, comme les huiles végétales, de vitamines et de minéraux. Consommez un maximum de fruits et légumes de saison, de légumineuses et de céréales complètes. Voici quelques exemples de repas et de snacks adaptés à cette étape de votre cycle menstruel :

  • du pain complet accompagné de houmous ;
  • du saumon accompagné de riz complet et d’épinards ;
  • une salade de carottes et d’avocat ;
  • une soupe de carotte, tomate et lentilles ;
  • des flocons d’avoine aux myrtilles ;
  • des quartiers de pomme saupoudrés de cannelle ;
  • des carrés de chocolat noir accompagnés d’amandes ;

Astuce n°3 : On fait le plein d’oméga 3

Les oméga 3 favorisent la production de molécules anti-inflammatoires et agissent donc directement sur les douleurs dues au SPM. Antioxydants, les oméga 3 sont également les alliés d’une peau bien hydratée, qui lutte de manière plus efficace contre les agressions extérieures. Ces acides gras essentiels permettent de conserver une peau en pleine santé ! Vous les trouverez en grande quantité dans les aliments suivants :

  • Le poisson : anchois, maquereau, thon rouge, espadon, saumon, truite, morue…
  • Les fruits de mer : huîtres, moules, coquilles Saint-Jacques…
  • Les œufs ;
  • Les huiles végétales : lin, colza, avocat, olive…
  • Les haricots secs : rouge, noir, blanc…
  • Les fruits à coque : noix, noix de pécan, noix de cajou, noisettes…
  • Les graines : chia, lin…
  • Les légumes : épinard, brocoli, chou-fleur, avocat…

Astuce n°4 : On fait confiance aux bienfaits de l’argile

Les jours qui précèdent vos règles sont le moment idéal pour faire un masque maison à l’argile. Rééquilibrant et purifiant, l’argile va donner un coup de pouce à votre peau qui se retrouve emprisonnée par un excès de sébum. Dans un bol, mélangez :

  • 2 cuillères à soupe d’argile verte en poudre ;
  • 2 cuillères à soupe d’eau minérale ;
  • 1 cuillère à café d’huile végétale (noisette, jojoba…).

Appliquez le masque sur l’ensemble du visage en prenant soin d’éviter la zone fragile du contour des yeux. Laissez agir 15 minutes puis rincez à l’eau claire avant d’appliquer votre crème hydratante habituelle.