fbpx

Astuces naturelles pour soigner la rétention d’eau

© DUSAN ZIDAR / shutterstock.com

Vous avez régulièrement la sensation d’être gonflée ou du mal à enfiler vos chaussures à cause de pieds enflés ? Vous êtes très certainement touchée par un phénomène connu sous le nom de rétention d’eau. Dans un premier temps, il est important de connaître son origine exacte pour pouvoir prévenir l’apparition de nouveaux œdèmes. En attendant, vous pouvez d’ores-et-déjà traiter ce problème à l’aide de remèdes naturels !

La rétention d’eau, c’est quoi ?

Mauvaise circulation, manque d’exercice, carences, stress, troubles hormonaux, ou encore maladies rénales, la rétention d’eau peut, en réalité, être provoquée par de nombreux facteurs. Une fois déclarée, celle-ci se caractérise en effet par un gonflement de certaines parties du corps. Des œdèmes le plus souvent localisés dans les pieds et/ou les jambes, résultant d’une accumulation d’eau dans les tissus.

En effet, composé à 62% d’eau, le sang nourrit continuellement les cellules en oxygène, en eau et en nutriments. C’est ce qu’on appelle la filtration. Une fois repues, les mêmes cellules se débarrassent de leurs déchets et toxines, en les renvoyant dans le sang, direction les poumons et les reins. Il s’agit cette fois de réabsorption.

En temps normal, le corps filtre et réabsorbe la même quantité de fluides. Or, dans certains cas, la filtration peut être supérieure à la réabsorption. Autrement dit, l’organisme emmagasine plus qu’il n’élimine. L’eau reste donc stockée dans les tissus sans pouvoir être totalement évacuée. On parle alors de rétention d’eau.

Causes les plus fréquentes

La rétention d’eau peut être provoquée par de nombreux facteurs. Parmi les plus fréquents, il y a l’inflammation, due à un choc ou une entorse. Elle peut aussi trouver sa source dans un déséquilibre alimentaire : trop de sel favorise la rétention, tout comme une intolérance au lactose ou au gluten par exemple. Certains médicaments – pour l’hypertension notamment, peuvent également en être la cause. Si tel est votre cas, il est important d’en parler à votre médecin.

Si vos œdèmes apparaissent à cause d’une mauvaise circulation sanguine et/ou lymphatique, il va falloir vous (re)mettre sérieusement au sport ! En cas de problème hormonal, enfin – à savoir contraception mal dosée, ménopause, menstruations, etc., vous pouvez potentiellement gonfler de partout.

Comment soigner la rétention d’eau naturellement ?

Les infusions

Diurétiques puissants, le pissenlit, le persil, le fenouil et l’ortie sont ainsi réputés pour lutter contre la rétention d’eau. Laissez infuser 1 c. à c. de plantes séchées dans une tasse d’eau chaude pendant 10 minutes. Filtrez et buvez ce remède jusqu’à trois fois par jour.

Le jus de citron

En plus d’éliminer l’excès de liquide, le citron aide aussi à évacuer les toxines. Mélangez 2 c. à s. de jus de citron dans une tasse d’eau chaude et buvez-en une fois par jour jusqu’à amélioration. Au besoin, sucrez avec un peu de miel.

Le jus de canneberge

Remède très populaire contre la rétention d’eau, ce jus est également riche en minéraux essentiels. De ce fait, il maintient l’équilibre des liquides dans le corps. Buvez 1 tasse de jus non sucré par jour, jusqu’à disparition des symptômes.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre limite quant à lui le phénomène de rétention d’eau et aide à réguler les taux de sodium dans l’organisme.

Pour cela, buvez un verre d’eau agrémenté d’1 c. à c. de vinaigre de cidre à raison de 2 fois par jour pendant quelques jours.

Tags: / / / / /