Quels sont les bienfaits de l’argile verte à boire ?

Vous connaissez certainement les masques à l’argile verte pour une peau purifiée et un teint éclatant… Mais saviez-vous que boire de l’argile verte était aussi une astuce beauté ?

L’argile : un essentiel de la beauté au naturel !

Utilisée depuis l’antiquité, la poudre d’argile est un véritable basique de la beauté au naturel. Antiseptique, purifiante et très absorbante, elle nettoie et décongestionne les peaux normales, grasses et à tendance acnéique. Elle s’utilise également en cataplasme pour rééquilibrer le cuir chevelu et apaiser les brûlures. Cette matière rocheuse naturelle se trouve facilement dans le commerce sous forme de poudre ou de pâte et se décline en différents coloris, avec chacune des propriétés spécifiques :

  • Argile verte – elle est la plus répandue. Détoxifiante, purifiante et nettoyante, elle est idéale pour les peaux grasses, mixtes et sujettes aux imperfections ;
  • Argile rouge – particulièrement riche en oxyde de fer, l’argile rouge redonne du peps aux teints brouillés et atténue les petites rougeurs ;
  • Argile jaune – stimulante et tonique, l’argile jaune apporte bonne mine aux peaux sensibles sujettes aux rougeurs ;
  • Argile blanche – la plus douce de toutes, elle est idéale pour apaiser, cicatriser et purifier les peaux sèches et sensibles ;
  • Argile rose – réparatrice, l’argile rose apporte un coup d’éclat aux peaux ternes et convient parfaitement aux peaux sensibles.

L’argile verte à boire : ses bienfaits

Si son usage est principalement externe, l’argile verte possède également de nombreuses vertus en usage interne. Détoxifiante, elle aide le corps à éliminer les toxines en faisant le tri parmi les cellules mortes, vivantes et les tissus malades. Elle est d’ailleurs réputée comme antipoison naturel dans de nombreuses cultures. Consommer régulièrement de l’argile verte vous permet de bénéficier de nombreux bienfaits :

  • élimine les toxines dans le système digestif ;
  • aide à la cicatrisation des muqueuses ;
  • soulage les douleurs articulaires et musculaires ;
  • élimine les mauvaises bactéries et les parasites du tube digestif ;
  • soigne l’intoxication alimentaire ;
  • aide en cas de troubles digestifs comme la diarrhée ;
  • renforce le système immunitaire ;
  • aide à combler les carences en favorisant la fixation et l’assimilation des substances ;
  • améliore la respiration cellulaire ;
  • rétablit l’équilibre du pH dans le corps…

Comment consommer l’argile verte ?

Même si on parle d’argile verte à boire, c’est en réalité l’eau d’argile qui se consomme. Elle doit être utilisée sous forme de cure temporaire et ne doit pas être avalée chaque jour. En effet, boire de l’argile verte peut entraîner une constipation ou encore une occlusion intestinale. Pensez à demander conseil à votre médecin avant d’entamer une cure d’argile à boire, tout particulièrement pour les femmes enceintes, allaitantes, les jeunes enfants ou encore les personnes sensibles à la constipation, aux occlusions intestinales, aux hernies et à l’hypertension. Une fois que vous êtes certain de pouvoir faire une cure, passez à la préparation. Le soir, déposez une cuillère d’argile dans un verre d’eau minérale ou filtrée puis mélangez. Laissez reposer toute la nuit et au réveil buvez l’eau stagnante en prenant soin de ne pas avaler le reste de poudre d’argile qui se sera massé dans le fond du verre. Veillez à utiliser une argile de très bonne qualité, pure de préférence, de type superfine ou ventilée, adaptée à la consommation interne. Antibactérienne et anti-infectieuse, l’argile verte va nettoyer et purifier votre organisme, tout en lui apportant des oligo-éléments essentiels comme le manganèse et le fer.

L’argile verte en usage interne : minéraux et oligo-éléments

Au-delà de son fort pouvoir absorbant et détoxifiant, l’argile en usage interne apporte certains minéraux et oligo-éléments à votre corps :

  • magnésium ;
  • calcium ;
  • fer ;
  • silice ;
  • potassium ;
  • cuivre ;
  • zinc ;
  • sélénium ;
  • manganèse…

Quand faire une cure d’argile verte à boire ?

Ce remède ancestral peut avoir des conséquences néfastes pour votre organisme si vous le consommez trop régulièrement. Le mieux est encore d’effectuer 2 à 3 cures d’une semaine par an :

  • En hiver – elle permet de lutter contre les effets du froid, du stress et de la fatigue de fin d’année et va vous aider à récupérer un système digestif sain après les excès des fêtes de fin d’année ;
  • Au printemps – elle permet d’effectuer une détox de printemps en nettoyant le corps de ses toxines et en l’aidant à lutter contre les allergies et les virus et bactéries liées à l’augmentation des activités extérieures et des échanges sociaux souvent associés au retour de la douce saison ;
  • En cas de surconsommation de mercure – si vous êtes amateur de produits de la mer, vous risquez une intoxication au mercure si vous en consommez une grande quantité… Sous forme de méthylmercure, on le retrouve en effet en concentration élevée dans les poissons et crustacés ;
  • En cas d’intoxication alimentaire – vous avez l’impression que le repas d’hier soir ne passe pas ? L’argile va aider votre corps à éliminer les micro-organismes responsables de l’intoxication alimentaire pour récupérer plus rapidement et conserver une flore intestinale saine.