fbpx

L’huile de foie de morue : ses bienfaits sur la santé

© Africa Studio / shutterstock.com

Il fût un temps où votre grand-mère la buvait à la cuillère pour bien grandir et renforcer son immunité. Aujourd’hui sortie des habitudes alimentaires, l’huile de foie de morue pourrait bientôt faire de nouveau partie de votre routine santé.

En effet, malgré une réputation malodorante, elle est particulièrement riche en vitamines A et D ainsi qu’en acides gras essentiels. Elle est bénéfique pour le coeur et le cerveau, et garantit plus généralement une bonne santé. Disponible sous forme de gélules afin d’en masquer l’odeur et le goût, vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas en consommer !

L’huile de foie de morue : ses effets sur l’organisme

Riche en vitamine A, l’huile de foie de morue a de nombreux bienfaits sur les yeux et la peau. Elle permet ainsi de préserver une bonne vision plus longtemps et stimule la production de mélanine. À vous bonne mine et teint lumineux ! Elle favorise également l’hydratation de la peau tout en la maintenant en bonne santé. L’huile de foie de morue participe également au bon développement de l’ossature, favorise la croissance cellulaire et s’avère indispensable contre le rachitisme. Des raisons pour lesquelles il était autrefois très courant d’en prescrire aux nourrissons et jeunes enfants présentant des carences en calcium et en vitamines !

Grâce à son apport en vitamine D, l’huile de foie de morue est excellente pour renforcer le système immunitaire. De plus, elle intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore par l’organisme. Ce qui a pour effet de consolider les os et de prévenir l’ostéoporose ou les fractures chez les personnes âgées et/ou fragiles.

Enfin, la vitamine D présente dans cette huile miraculeuse permet la prévention de nombreuses maladies :

– Certains cancers (côlon, sein, etc.)
– Les diabètes de types 1 et 2
– Les maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaque ou l’arthrite rhumatoïde
– Les maladies cardiovasculaires
– Le déclin cognitif
L’asthme

Des dosages à respecter

Vous pouvez la choisir sous sa forme liquide ou en gélules. Mais attention, l’huile de foie de morue ne doit pas être consommée quotidiennement pour ne pas dépasser les apports recommandés en vitamines A et D.

Pour éviter tout surdosage :

Optez pour des prises occasionnelles, aux changements de saison par exemple.
– Quand le besoin se fait sentir, en cures de 1 à 3 mois.

Pendant les cures, respectez les dosages indiqués sur l’emballage et ne multipliez pas la prise de produits et/ou aliments riches en vitamines A et D. Enfin, sachez qu’un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation saine, équilibrée et variée. N’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel de santé !

Tags: / / /