fbpx

5 conseils pour vivre mieux (et plus longtemps)

© Bojan Ristic / shutterstock.com

Pour se maintenir en forme tout au long de la vie, une bonne alimentation est primordiale. Vitamines, minéraux, protéines, antioxydants, mieux vaut mettre toutes les chances de son côté en variant la nourriture et en choisissant des produits naturels et de bonne qualité. Mais la santé ne passe pas que par l’assiette. Voici 5 conseils à appliquer dès maintenant pour vivre mieux et peut-être plus longtemps !

Mener une vie active

Nous le savons, pour être en bonne santé et le rester, l’activité physique est absolument incontournable, et ce, quel que soit notre âge. En effet, grâce à ses effets bénéfiques sur le coeur, les os et articulations, ou encore sur le stress, l’activité physique diminue les risques de souffrir plus tard de diabète, cancers, maladie d’Alzheimer, maladies cardiovasculaires, ostéoporose et  dépression.

Mais il n’est pas forcément nécessaire de s’inscrire à un cours de sport pour bénéficier de ses bienfaits. L’important en effet est d’éviter quotidiennement la sédentarité en faisant le ménage, en prenant les escaliers plutôt que l’ascenseur, en jardinant ou encore en allant faire ses courses à pied. Mais si le stress vous envahit, une séance de sport intensive peut être un bon moyen de décharger les tensions, grâce à la libération d’endorphines, les fameuses hormones du bien-être.

Prendre le temps de méditer

Il est tentant de multiplier les gestes et les actions pour parvenir au bien-être, mais s’il était simplement là, à portée de main, accessible sans rien faire ? Reposer le corps et l’esprit, être présent à soi-même sans rechercher de résultat, juste laisser aller, voilà la base de la méditation. Cela paraît simple à première vue, mais il n’est pas facile de lâcher prise sur ses pensées et sur les stimulations extérieures. Mieux vaut donc commencer par des séances courtes de quelques minutes afin de ne pas avoir le sentiment de se forcer, car vous l’aurez compris, la méditation est tout l’inverse du contrôle ! Coupez votre téléphone, isolez-vous, concentrez-vous sur votre respiration afin de calmer votre corps et canaliser votre mental, et laissez-vous aller. Avec un peu d’entraînement, vous devriez observer une forme de paix intérieure, une meilleure résistance générale au stress et des relations apaisées avec votre entourage.

Rester en contact avec la nature

Les citadins ressentent souvent le besoin d’aller se ressourcer en pleine nature, à la montagne ou à la mer, là où ils pourront admirer le ciel et profiter de grands espaces. Et ce n’est pas un hasard ! En plus de permettre à nos cellules de se réoxygéner, le fait de s’immerger dans la nature est une façon de se reconnecter à soi-même et à son rythme naturel. S’arrêter, respirer, repartir etc, plus question ici de se conformer aux attentes des autres, nous pouvons retrouver une forme de lenteur et de liberté individuelle. Marcher lentement en pleine nature est aussi une sorte de méditation : pendant que nous progressons sur un chemin de randonnée, nous admirons les oiseaux, les plantes et les fleurs, ce qui nous déconnecte de nos pensées. De plus, de nombreux scientifiques ont mis en avant le puissant pouvoir déstressant des arbres, préconisant pour certains de les prendre dans nos bras pour trouver l’apaisement !

Libérer sa créativité

S’exprimer pleinement est un moyen de s’accorder de l’importance et le signe que l’on accepte inconditionnellement ses élans et émotions. C’est aussi une façon de s’offrir un espace pour se libérer et sortir de soi ce qui nous blesse ou nous attriste. Cela peut passer par la parole bien sûr, mais aussi par d’autres formes plus personnelles, souvent artistiques, comme le chant, l’écriture, le dessin, le théâtre, mais aussi la cuisine. Laisser aller ses élans naturels pour inventer une recette de gâteau ou peindre une toile abstraite permet de transformer ses émotions en créations, de les sublimer pour s’en libérer ! Les bénéfices sur la santé mentale sont importants, d’autant plus que l’imaginaire est un très bon moyen de tonifier le cerveau et d’entrer en lien avec l’inconscient.

Savoir bien s’entourer

Tous ces conseils ne sauraient suffire à notre bien-être si nous souffrons d’un manque d’interactions sociales. En effet, comment garder le moral si nous ne pouvons aimer et partager ? Être entouré et soutenu constitue l’un des garants principaux de notre santé mentale et physique. Bénéficier du soutien d’une famille aimante, des conseils précieux d’amis fidèles ou de la tendresse d’un compagnon aux petits soins, peut grandement faciliter le quotidien et nous aider à traverser les épreuves de la vie. Et puisque nous finissons toujours par ressembler aux personnes avec lesquelles nous passons le plus de temps, autant les choisir avec soin ! Il est conseillé de s’entourer autant que possible de personnes positives, saines, qui sauront vous accepter tel que vous êtes et vous aimer.

Faire ce qui nous procure du plaisir en respectant qui nous sommes, et avec des êtres que nous aimons, est encore le meilleur moyen d’être en bonne santé et heureux.