fbpx

5 conseils pour une épilation maison réussie

© shutterstock.com

À quelques jours du départ en vacances avec votre nouveau chéri, votre valise est bouclée, vos papiers préparés, mais une autre question vous turlupine : quand et comment allez-vous vous épiler pour que vos aisselles restent parfaites et vos jambes douces comme la peau d’un bébé ? Épreuve redoutée par tant de femmes, l’épilation doit être mûrement réfléchie, si l’on veut éviter de se blesser ou de voir ses poils repousser plus durs et plus foncés. Voici nos 5 conseils à appliquer pour ne plus jamais vous rater !

Bien préparer sa peau

Comme n’importe quel grand chantier, une épilation maison se prépare. Même si vous êtes pressée par le temps, vous devez respecter quelques règles d’hygiène et de confort, il en va de votre santé ! Commencez par bien choisir votre timing : vous épiler pour le jour-même n’est pas conseillé, prévoyez au minimum 24 heures entre l’épilation et votre baignade à la mer ou à la piscine. Une fois le moment choisi, lavez correctement les parties à épiler, de préférence au savon, puis effectuez un gommage qui permettra d’éliminer les peaux mortes et de faire sortir les poils incarnés. Enfin, vérifiez que votre peau est saine à l’endroit où vous souhaitez retirer les poils, autrement dit qu’il n’y a pas de lésion. Si toutes ces conditions sont réunies, allez-y !

Une photo publiée par @little.sparkle.fr le

La cire, sur la première place du podium

Tout le monde s’accorde à le dire, si elle n’est pas la plus rapide ni la plus agréable, l’épilation maison à la cire est la méthode la plus efficace sur la durée. Contrairement aux autres procédés, elle nous débarrasse des poils pendant plusieurs semaines, si elle est correctement effectuée. De plus, à force de s’épiler à la cire, les poils s’affinent ! Sachez que la cire doit impérativement être appliquée dans le sens du poil, avant d’être arrachée d’un coup sec dans l’autre sens. Le procédé est également plus efficace sur une peau régulièrement hydratée et assouplie par des gommages répétés une ou deux fois par semaine.

Pas de cire du commerce chez vous ? Fabriquez-vous un baume, en faisant légèrement caraméliser du sucre, et en y ajoutant un peu de miel et de jus de citron. Mais attention, car ce procédé n’est pas adapté à toutes les parties du corps…

La méthode pour les zones sensibles

Vous épiler à la cire, oui, mais pas n’importe comment ni n’importe où ! Si vous souhaitez utiliser cette méthode pour éliminer les poils de vos aisselles, de votre maillot ou de votre visage, prenez la précaution de ne pas utiliser une cire trop chaude, et de remplacer la technique des bandes par celle de la spatule, plus délicate. Mais pour ces zones du corps fragiles, mieux vaut encore utiliser une crème dépilatoire, qui se contentera de désagréger les poils de façon chimique, sans les arracher. Si vous redoutez la réaction de votre peau, courrez chez l’esthéticienne qui saura vous rassurer et vous conseiller, surtout s’il s’agit de votre première épilation !

Pour limiter les dégâts du rasoir…

Vous devez vous épiler dans l’urgence ? Pas de panique, une épilation au rasoir, électrique ou non, n’est pas forcément catastrophique. À condition que vous ne l’utilisiez pas sur le visage, les bras et les cuisses et que vous respectiez quelques règles de base : le rasage à sec, très agressif pour la peau, est à proscrire !
La première chose à faire est donc d’enduire la zone à épiler de gel à raser, qui forme une barrière de protection. Puis prenez la précaution d’utiliser un rasoir pour femmes et non celui de votre homme, dont la lame est plus aiguisée. Enfin, faites des mouvements doux, amples sur les zones étendues, et plus petits et précis sur les zones sensibles comme les chevilles.

Des précautions après l’épilation

Une fois l’épilation maison effectuée, le travail n’est pas complètement fini ! Si vous avez utilisé de la cire, il est très probable que des résidus subsistent. Sachez alors que l’huile d’olive est efficace pour les faire disparaître. Quelle que soit la méthode employée, vous réaliserez peut être que le résultat n’est pas parfait et que certains poils font de la résistance. Il est alors conseillé de peaufiner le travail avec une pince à épiler pour les réduire à néant. Une fois votre peau toute lisse, n’oubliez pas de bien l’apaiser avec une crème hydratante ou une pierre d’alun, qui a des propriétés antiseptiques, puis de limiter l’exposition au soleil pendant quelques heures. Enfin, si vous souhaitez voir les effets de l’épilation perdurer, sachez qu’il existe des crèmes spéciales « anti-repousse » vendues en instituts ou en grandes surfaces.

Grâce à ces quelques conseils, votre peau sera plus douce que jamais, sans avoir été agressée !