Vrai / faux : on vous dit tout sur le gommage !

En matière de beauté, on entend tout et son contraire… Dans ce contexte, il n’est pas facile de savoir comment procéder ou ce qui est bon ou non pour notre peau. On a donc décidé de creuser la question des infos et des intox sur le gommage !

Plus votre peau est grasse plus votre gommage doit être abrasif : FAUX

Plus une peau est grasse, plus il faut la « décaper »… Voilà une idée reçue répandue, et totalement fausse ! Si les peaux grasses, et mixtes, ont besoin d’un nettoyage en profondeur et de produits traitants, il ne faut pas les agresser pour autant. C’est l’excès de sébum qui rend votre peau plus grasse que la normale. En abusant des produits abrasifs et/ou astringents, vous allez faire paniquer votre peau qui, en réaction, va produire encore plus de sébum pour compenser le traitement brutal qu’elle vient de recevoir. Il existe même des gommages sans grains qui conviennent parfaitement aux peaux grasses.

Un gommage une fois par semaine pour une peau saine : VRAI

Le gommage de la peau du corps ou du visage, permet un nettoyage en profondeur et une meilleure pénétration des actifs présents dans vos soins. C’est pourquoi, couplé à un masque visage hydratant, purifiant ou liftant, il forme une routine hebdomadaire imparable ! Pour le corps, il permet de prolonger le bronzage et de lutter contre les poils qui repoussent sous la peau entre deux épilations. Le gommage permet d’éliminer les cellules mortes et les impuretés accumulées à la surface de l’épiderme. Chaque jour, votre peau récolte des impuretés et vos cellules meurent… C’est triste, mais cela explique pourquoi un gommage 1 à 2 fois par semaine est un excellent réflexe !

Il ne faut pas faire de gommage quand on a la peau sensible : FAUX

Chaque peau nécessite une routine de soin adaptée. En partant de ce principe, toutes les peaux peuvent avoir besoin de tous les types de soins, il suffit de choisir le bon produit. Une peau sensible est une peau réactive et parfois allergique. Il lui faudra donc un produit particulièrement doux et avec une composition clean et bio de préférence. On évite donc les gommages à grains et on opte plutôt pour une poudre exfoliante ou un gommage à base d’enzymes.

Plus on frotte, plus c’est efficace : FAUX

Un gommage, qu’il soit à grains ou enzymatique, est conçu pour être efficace en effectuant de simples mouvements circulaires. Ce sont les grains et/ou les actifs qui vont gommer votre peau. Il n’est donc vraiment pas nécessaire de frotter. Au contraire, cela pourrait abîmer votre peau qui va déjà être légèrement plus sensible à cause des effets du gommage. Que vous fassiez un gommage du visage ou corporel, intégrez la douceur dans votre routine beauté, les ingrédients de vos produits de beauté se chargeront du reste !

Il faut un gommage adapté à chaque partie du corps : VRAI

La peau de votre visage est bien plus fine et sensible que celle du reste du corps. De la même façon qu’il est déconseillé d’utiliser une lotion pour le corps pour hydrater votre visage, le gommage corps et le gommage visage doivent être adaptés. Vous pouvez bien sûr opter pour des produits répondant aux mêmes problématiques, comme un gommage purifiant, hydratant ou anti-âge, choisissez-le simplement adapté à chaque partie du corps. Pour info, la peau de votre cou et de votre décolleté aura besoin du même traitement, plus doux, que celui utilisé pour votre visage.

Plus le grain est gros, plus le gommage est efficace : FAUX

Comme nous l’avons déjà évoqué, il existe le gommage à grains, et le gommage enzymatique. Dans ce dernier, ce sont les enzymes, des molécules actives, qui vont exfolier la peau en douceur. Ils conservent les mêmes propriétés qu’un gommage à grain : nettoyage en profondeur, élimination des impuretés et des cellules mortes, effet clarifiant et lissant. Le gommage à gros grains devrait être utilisé sur les parties du corps les moins fragiles comme les pieds, les genoux et les coudes.

Le gommage permet de prolonger le bronzage : VRAI

En ôtant les cellules mortes et les impuretés, le gommage fait place neuve pour accueillir le bronzage. Ainsi, la peau qui bronze est nouvelle et ne s’enfuira pas au prochain roulement de peaux mortes, ce qui va prolonger votre bronzage. De plus, gommer votre peau régulièrement vous permet d’éviter un bronzage inégal puisque votre peau sera débarrassée de ses impuretés et de ses cellules mortes.

La peau doit être hydratée après un gommage : VRAI

Le gommage a les mêmes conséquences qu’un nettoyage de peau en termes d’hydratation. Il faudra donc évidemment appliquer une crème hydratante après le gommage, comme vous le faites à chaque fois que vous vous lavez le visage ou après la douche. De plus, le gommage va permettre une meilleure absorption des actifs cosmétiques par votre peau, c’est donc le moment idéal pour laisser poser un masque visage hydratant ou vous enduire le corps d’huile végétale pour une peau nettoyée, bien hydratée et toute douce.