fbpx

Kératose pilaire : astuces naturelles pour atténuer l’effet granuleux

© lavizzara_shutterstock.com

Derrière ce nom plutôt barbare se cache une maladie de peau d’origine génétique, touchant près de 40% de la population mondiale. Reconnaissable par l’aspect « chair de poule » qu’elle provoque, cette pathologie, bien que bénigne et sans danger pour la santé, ne peut pas être soignée. Il est néanmoins possible de l’atténuer efficacement, grâce à quelques astuces naturelles.

Qu’est-ce que la kératose pilaire exactement ?

Comme son nom l’indique, la kératose pilaire est une maladie de peau touchant les follicules pileux.

Pouvant apparaître sur le visage, les fesses, les bras ou encore les cuisses, elle se manifeste lorsque le corps produit trop de kératine.

Un surplus qui va venir se loger dans les follicules et les boucher, créant ainsi de petites bosses disgracieuses et rendant la peau sèche et rugueuse.

La kératose pilaire se décline en 3 types


Basique

Se situant généralement sur l’arrière des bras, le visage ou les cuisses, elle a tendance à s’atténuer ou à disparaître en été, et s’accentue en hiver.

Rouge

Ce type de kératose responsable de rougeurs se logeant sur les joues est associé à une inflammation de la peau, et peut provoquer des cicatrices.

Acquise

Ici, il est question d’une kératose directement liée à d’autres affections telles qu’une allergie de contact, un eczéma folliculaire ou du psoriasis.

Quels remèdes naturels pour l’atténuer ?

Le savon surgras

Bien qu’on ne puisse pas en guérir, il existe quelques gestes simples pour prévenir son apparition et l’atténuer. Voire la faire disparaître temporairement.

– Commencez par utiliser un savon surgras, de type savon saponifié à froid, afin de garder la peau nourrie et hydratée.

La kératose n’aimant pas les milieux trop humides, il est important de préserver l’hydratation naturelle de l’épiderme.

Les gommages

Veillez également à exfolier régulièrement votre peau à l’aide de gommages doux, afin de désobstruer les pores et donc réduire les rugosités.

Préférez un gommage maison à l’huile d’olive et au bicarbonate de soude, afin d’absorber les toxines, purifier et cicatriser la peau :

– Mélangez simplement 1 dose de bicarbonate pour 2 doses d’huile. À appliquer sur peau humide en massages circulaires, à raison d’une fois par semaine.

Les masques au yaourt

Riche en acide lactique et très bon hydratant pour la peau, le yaourt est capable d’éliminer les surplus de kératine.

De ce fait, il atténue visiblement l’effet granuleux de la kératose pilaire et l’empêche de réapparaître trop fréquemment.

– Pour cela, appliquez une bonne couche de yaourt sur les zones touchées pendant 15 à 20 minutes.

– Rincez ensuite à l’eau claire et séchez délicatement à l’aide d’une serviette propre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par jhealthy (@jhealthy88) le

L’huile de coco biologique

Parfaite pour sceller l’hydratation de la peau, l’huile de coco vierge est particulièrement recommandée contre cette affection cutanée.

Antibactérienne et anti-inflammatoire, elle permet en effet d’en atténuer les effets à plus ou moins long terme, en la traitant en profondeur.

– Utilisez-la directement en guise de crème pour le corps, ou comme soin juste après la douche ou le bain, de manière quotidienne.

Le vinaigre de cidre

Réputé efficace contre tous les problèmes de peau grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le vinaigre de cidre biologique peut vous aider à limiter les manifestations de la kératose pilaire.

– Imbibez un coton ou une lingette lavable de vinaigre et tapotez les zones touchées. Une procédure à répéter tous les jours jusqu’à amélioration.

– Pour les zones plus étendues, vous pouvez également prendre des bains additionnés de 2 c. à s. de vinaigre de cidre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Beauté Chérie (@beautecherie_belleaunaturel) le

Tags: /