Les huiles essentielles rares : précieuses et méconnues

© Gayvoronskaya_Yana / shutterstock.com

Si on vous dit huiles essentielles, vous pensez tout de suite aux plus courantes : dès lors que vous vous intéressez un tant soit peu aux tambouilles naturelles, tea tree, menthe poivrée, palmarosa ou encore lavande vraie trouvent vite leur place dans votre armoire à pharmacie. Mais comme vous le savez sans doute, le monde de l’aromathérapie regorge de trésors. Parmi eux, les huiles essentielles rares, des produits précieux le plus souvent méconnus du grand public, et pour cause…

Particularité des huiles essentielles rares

Contrairement à leurs cousines plus courantes, pouvant être utilisées sans risques ou presque, pour toute la famille, les huiles essentielles rares sont généralement destinées à un public averti, ayant une certaine maîtrise de l’aromathérapie. Qualifiées de rares par leur quantité de production moindre et leur emploi spécifique, ces HE particulières et précieuses répondent en effet à des besoins et attentes bien ciblés. Plus précises dans leur action, elles sont donc à manipuler plus précautionneusement que les huiles dites classiques. Elles ont également tendance à être bien plus chères que leurs comparses, en raison de leur rareté et du faible rendement de certaines plantes. Cependant, elles sont très efficaces et quelques gouttes à peine sont nécessaires à la réalisation de soins. De quoi les rentabiliser rapidement !

Quelques huiles rares et leurs utilisations

L’huile essentielle de matricaire, ou camomille allemande

Réputée pour être anti-inflammatoire cutanée, anti-démangeaisons et anti-rougeurs, l’huile essentielle de camomille allemande s’utilise contre la couperose et empêche les cheveux gris ou blancs de jaunir avec le temps.

L’huile essentielle de romarin à verbénone

Connue comme étant une HE détox dans tous les sens du terme, elle régule la sécrétion de sébum et aide ainsi à lutter contre l’acné. Antioxydante, elle est aussi un très bon anti-âge.

L’huile essentielle de ciste ladanifère

Anti-âge et désensibilisante, elle est très appréciée des peaux matures et/ou sensibles. Puissant cicatrisant et anti hémorragique, elle est également très utile en cas de coupure bénigne.

L’huile essentielle de Lédon du Groenland

Antiallergique, anti-inflammatoire et antispasmodique, elle est également décongestive et favorise le drainage du foie. Excellente pour détoxifier l’organisme, elle s’utilise en cas d’insuffisance hépatique.

L’huile essentielle de criste marine

Diurétique, anti-cellulite, dépurative, raffermissante et efficace contre l’obésité ou l’hypothyroïdie, elle est connue pour aider à la perte de poids mais aussi pour lutter contre la cellulite.

L’huile essentielle de violette

Idéale pour prévenir et combattre l’acné, l’eczéma sec ou purulent, les rhumatismes articulaires ainsi que le lumbago et les varices, elle permet également de lutter contre la toux ou les maux de gorge.

Attention, ces huiles essentielles présentent toutes des contre-indications pour les femmes enceintes et allaitantes. Elles sont également déconseillées pour les nourrissons et enfants de moins de 6 ans (moins de 12 ans pour l’HE de romarin), ainsi qu’aux personnes sous traitement médicamenteux. Demandez toujours conseil à votre médecin traitant ou à un thérapeute spécialisé avant de tenter l’automédication avec les huiles essentielles : mal utilisées, elles peuvent devenir dangereuses et créer de graves dommages.

Tags: / / / / /