fbpx

Huile de Karanja, la meilleure protection solaire naturelle

© Cheng Wei / shutterstock

Comme beaucoup d’huiles végétales, l’huile de karanja regorge de bienfaits. Hydratante, émolliente, cicatrisante ou encore antimicrobienne, elle mérite largement sa place dans votre huilothèque.

Cependant, elle est prisée dans le monde entier pour une toute autre propriété ! En effet, l’huile de karanja protège votre peau des effets néfastes du soleil et lutte contre le vieillissement cutané prématuré : en d’autres termes, elle n’est ni plus ni moins qu’une protection solaire naturelle. Appliquée sur la peau ou sur les cheveux, elle vous protège donc des brûlures et préserve votre capital soleil. Rencontre avec une huile hors du commun qui pourrait bien ne plus vous quitter !

Se protéger du soleil naturellement avec l’huile de karanja

En provenance directe d’Inde, l’huile de karanja est obtenue par pression à froid à partir des noyaux du fruit du Pongamia, une plante médicinale très utilisée dans la médecine ayurvédique. Grâce à sa haute teneur en flavonoïdes, elle a la capacité d’absorber une partie des rayons UV, responsables des coups de soleil et du vieillissement cutané.

Étudiée en laboratoire, l’huile de karanja offre en effet une protection pouvant aller jusqu’à 20 SPF. Autrement dit, elle filtre à elle seule près de 95% des UVB, et pourrait donc se suffire à elle-même.

Particulièrement riche en oméga 6, elle renforce également le film hydrolipidique de la peau et aide au maintien de son élasticité. Nourrissante et anti-âge, elle est un ingrédient de choix dans la réalisation de cosmétiques maison. Si elle peut entrer dans la composition de filtres et autres crèmes solaires, elle est également la bienvenue dans des recettes de crèmes pour le visage, de baumes à lèvres ou de laits corporels. Elle vous protège du soleil au quotidien et prend soin de votre peau après une exposition prolongée.

Comment utiliser l’huile de karanja : conseils et dosages

L’huile de karanja s’adapte à tous les types de peaux. Ses propriétés antimicrobiennes la rendent toutefois idéale dans le traitement des peaux à problèmes. Anti-âge, elle convient également très bien aux peaux matures et/ou sujettes aux taches pigmentaires.

En revanche, si elle peut s’appliquer sur l’ensemble du visage et du corps, elle ne doit pas être utilisée pure sur la peau : bien que très riche et nourrissante, ses principes actifs sont très puissants et, appliquée seule, elle risquerait de fragiliser la peau (au même titre que certaines huiles essentielles). Il est donc conseillé de la diluer dans d’autres huiles végétales, telles que l’huile de macadamia (régénératrice) ou l’huile de lys (anti-taches).

Si vous souhaitez l’incorporer dans vos recettes maison, il vous faudra donc respecter certaines proportions maximum :

– Pour le visage : les crèmes, masques, baumes ou sticks à lèvres peuvent comporter 80% d’huile de karanja.
– Pour le corps ou les cheveux : ces produits peuvent contenir jusqu’à 30% d’huile de karanja.
– Les produits solaires : crèmes, huiles ou filtres solaires peuvent contenir 20% d’huile.
– Pour les enfants de 12 à 36 mois : ne pas dépasser les 15% d’huile de karanja. Elle est déconseillée aux enfants de moins d’un an.

Il ne vous reste plus qu’à l’essayer !

Tags: / /