Cure détox après les fêtes, notre mode d’emploi

Les fêtes de fin d’année sont souvent synonymes d’excès… Alcool, nourriture grasse et aucune privation sur le chocolat sont autant de facteurs qui peuvent vous laisser un souvenir amer, lourd et désagréable. Votre poids peut en pâtir, mais également votre peau et votre vitalité. Il est donc grand temps de passer en mode détox ! Le but n’étant pas de vous affamer non plus, suivez notre guide détox d’après-fêtes…

La cure de jus

Complètement adoptée depuis plusieurs années par les stars et mannequins américains, la cure de jus, ou « juice fast », peine un peu en France. Pourtant, elle présente de nombreux avantages, surtout après une période riche en calories et en mauvais gras. La France est un pays où on aime bien manger, c’est pourquoi la perspective de quelques jours où vous n’allez consommer que des aliments liquides peut faire peur. Pour autant, réalisée de la bonne manière, la cure de jus permet de détoxifier son corps de manière rapide et efficace. De plus en plus de marques proposent même de vous livrer des bouteilles de jus toutes prêtes et numérotées, afin de faciliter la démarche. Attention tout de même à ne pas faire de cure de jus sur plus de 3 jours, afin de ne pas souffrir d’effets secondaires désagréables tels que des vertiges, des nausées ou encore des maux de tête.

Le jeûne intermittent

C’est la nouvelle tendance alimentaire de l’année. Basée sur le principe que votre corps élimine mieux et vous communique plus facilement ce dont il a besoin s’il a le temps de se remettre de vos repas, cette méthode consiste à ne s’alimenter que pendant un nombre d’heures fixes chaque jour. Vous avez le choix entre plusieurs répartitions horaires et vous pouvez les caser à n’importe quel moment de la journée. Un exemple : si vous optez pour un jeûne 16/8, vous allez jeûner pendant 16 heures et vous alimenter pendant 8. Alors bien sûr, vous n’allez pas manger pendant 8 heures d’affilée, mais disons que vous allez choisir les 8 heures consécutives de la journée où vous auriez le plus de mal à ne pas manger. Si par exemple le petit-déjeuner est primordial pour vous, vous allez démarrer vos heures de repas le matin pour les arrêter 8 heures plus tard. L’avantage de cette méthode est que vous n’avez pas besoin de vous priver ou de supprimer certains aliments de votre alimentation. Même si, ne l’oublions pas, une alimentation équilibrée est la clé de toute bonne cure détox.

On commence dès le lendemain

Si vous souffrez déjà de soucis digestifs après le repas de Noël, inutile d’attendre celui du réveillon du jour de l’an pour passer à la détox ! Dès le lendemain matin, démarrez votre journée avec le jus d’un citron dilué dans de l’eau tiède et évitez le café, le sucre ou l’alcool. Il suffit d’appliquer quelques principes détox de base afin de minimiser les dégâts :

  • Fini le sucre raffiné ;
  • Pas d’alcool en dehors des repas de fêtes ;
  • Privilégiez la viande blanche plutôt que la viande rouge ;
  • Mieux : mangez du poisson, gras idéalement, comme le saumon ;
  • Hydratez-vous en buvant au moins 1,5 litre d’eau par jour, et lâchez-vous sur le thé vert ;
  • Augmentez votre consommation de fibres en mangeant davantage de fruits et de légumes.

Voilà de quoi vous préparer à la détox d’après-fêtes, qui sera d’autant plus facile à mettre en place si vous prenez ces réflexes pendant les fêtes, en dehors des repas entre amis ou en famille bien sûr. Le but étant tout de même de profiter de cette période festive !

Prenez soin de votre foie

Si vous souffrez au lendemain des fêtes de fin d’année, c’est parce que votre foie a du mal à suivre. Votre estomac ayant certainement fini de digérer. C’est le foie qui s’occupe de l’assimilation des graisses, des sucres et de l’alcool. Le pauvre, pendant les fêtes de fin d’année, lui n’est clairement pas en vacances. Pour en prendre soin dans le cadre d‘une détox d’après-fêtes :

  • Arrêtez la consommation d’alcool et de sucre raffiné, préférez les boissons sans alcool comme la citronnade et remplacez le sucre par des aliments sucrés naturellement : le miel ou le sirop d’érable pur sont idéaux ;
  • Consommez un maximum de tisanes détox ou diurétiques, contenant par exemple de l’artichaut, du radis noir ou encore du charbon végétal.

On travaille l’extérieur comme l’intérieur du corps

Il n’y a pas que l’alimentation à prendre en compte dans une cure détox d’après-fêtes. Vous êtes probablement restée assise des heures durant pendant les longs repas de famille, puis avez souffert en silence sur votre canapé pendant le reste de la journée, avant de repasser à table. Votre corps a besoin de savoir qu’il est encore vivant ! Allez marcher, pratiquez des exercices de yoga doux ou de Pilates pour remettre votre corps en action, tout en ne vous tuant pas à la tâche. Votre corps a besoin que vous y alliez doucement, vous pouvez donc oublier le footing dynamique à 5h du matin au lendemain de Noël, sinon vous allez souffrir ! Cela vous arrange ? Parfait !