Alimentation : manger bio est-il vraiment meilleur pour la santé ?

Depuis plusieurs années, les produits bio font leur chemin dans le cœur et le frigo des consommateurs français. Pour une planète protégée et une meilleure santé. Mais manger bio est-il vraiment meilleur pour notre santé ?

En quoi consiste l’agriculture biologique ?

Une agriculture biologique exclut l’emploi d’engrais, d’insecticides, de fongicides et d’herbicides chimiques. Ces pesticides chimiques ayant une toxicité avérée qui entraîne un risque de cancers ou de maladies neurologiques, manger bio est forcément une alternative plus saine… À première vue en tout cas. La définition d‘agriculture biologique est une agriculture sans produits chimiques de synthèse, ce qui n’exclut donc pas les pesticides naturels.

Les Français et les aliments bio

En 2017, sept Français sur dix consommaient des produits bio au moins une fois par mois, un chiffre en constante augmentation, en ligne avec les nouveaux modes et valeurs de consommation des Français : consommer durable, éthique, sain, green… Quand on sait que la France est la première utilisatrice européenne de pesticides, cela peut faire une grande différence. La grande majorité des consommateurs de produits et d’aliments bio le font parce qu’ils sont convaincus que c’est meilleur pour la planète et pour leur santé.

Les produits naturels sont-ils forcément sans danger ?

La réponse est non évidemment. Il suffit de regarder les dangers présents dans la nature pour répondre simplement à cette question. Un champignon sauvage peut être mortel et pourtant, il est 100 % naturel… Dans l’agriculture biologique, les pesticides naturels sont autorisés, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a aucun risque pour la santé. Vous comprenez la subtilité ?

Un aliment bio est-il garanti 0 % de pesticides ?

Consommer des produits bio limite l’exposition aux pesticides chimiques. Même s’il est possible de trouver des traces de ces derniers sur les fruits et légumes bio (à cause de phénomènes extérieurs comme la pluie, le vent…), moins d’un produit bio sur vingt en contient, contre un produit sur deux pour les fruits et légumes non-bio. Les aliments bio contiennent également 87 % de nitrite en moins que leurs camarades non-bio. De plus, certaines études démontrent que certains aliments bio, comme le saumon ou les œufs, ont une teneur en POP (Polluants Organiques Persistants) plus élevée que les fruits et légumes traités chimiquement.

Alimentation bio et santé

Si certaines études démontrent que manger bio régulièrement réduirait le risque de cancer d’au moins 25 %, ces résultats sont à confirmer. Essentiellement car la plupart de ces études ne prennent que peu de facteurs en compte. Elles omettent notamment l’hygiène de vie globale d’une personne. Une personne qui consomme des aliments bio depuis plusieurs années a de grandes chances de faire attention à sa santé en pratiquant une activité régulière et en évitant les produits industriels transformés… Difficile dans ce contexte de connaître précisément les conséquences d’une alimentation bio sur la santé.

Pour autant, un légume bio doit apprendre à se défendre tout seul, il contient donc souvent plus d’antioxydants que les autres, ce qui en fait un allié santé en ralentissant le vieillissement de vos cellules. Il y aurait autant d’anti-oxydants dans trois portions de fruits et légumes bio que dans cinq portions de fruits et légumes non-bio. La teneur en vitamine C, en carotènes et en oméga-3, pour les laitages par exemple, serait également plus importante dans les aliments bio. Attention cependant à ne pas faire de généralités, cela dépend évidemment du patrimoine génétique de la plante et des conditions de culture et de récolte : température, exposition, qualité du sol, type de sol, pollution de l’air, cueillette à maturité ou non… Un légume cueillit avant sa maturité (pour le transport par exemple) ne contiendra pas autant de nutriments qu’un légume cueilli à maturité.

Quels fruits et légumes vaut-il mieux consommer bio ?

Les fruits et légumes sont sur la première marche du podium des produits bio achetés par les Français. Certains d’entre eux sont particulièrement exposés aux pesticides dans l’agriculture classique, il est donc conseillé de les consommer bio :

  • Légumes : salade verte, céleri, épinard, poivron, endive, poireau, haricot vert, pomme de terre…
  • Fruits : tomate, pomme, raisin, pêche, abricot, agrumes, fraise…
  • Autres : céréales complètes, huile d’olive, herbes aromatiques…

À l’inverse, certains fruits et légumes bénéficient d’une peau particulièrement protectrice ou encore d’un mode de culture qui permet de ne pas les traiter à outrance. Vous ne trouverez donc quasiment pas de pesticides dans ces aliments, pensez tout de même à bien les nettoyer et à les éplucher avant de les consommer :

  • Légumes : asperge, aubergine, chou, oignon, patate douce, petit pois…
  • Fruits : ananas, mangue, melon, avocat, kiwi, pastèque…
  • Autres : maïs…

Alimentation bio et santé : une science pas encore décidée

En résumé, consommer des aliments sans pesticides est évidemment meilleur pour votre santé. Reste à savoir comment les aliments en question ont été traités naturellement et comment ils ont été cultivés. Choisissez donc des commerçants de confiance, locaux de préférence, cela évitera la cueillette prématurée pour encaisser le temps de transport jusqu’à vous, afin de vous garantir un minimum de connaissances sur les aliments que vous consommez. Les meilleurs aliments pour votre santé restent donc ceux que vous cultivez vous-mêmes sans aucun pesticide et/ou engrais et cueillis à maturité.