fbpx

L’acérola : la petite cerise qui booste notre organisme

© Food_asia / shutterstock.com

L’acérola, autrement appelé “cerise des Barbades” ou “cerise des Antilles”, est un petit fruit rouge qui se révèle être un super alicament riche en minéraux et en vitamine C. Il contient également du phosphore, des vitamine B6 et A, du magnésium et du calcium. Un véritable joker pour booster notre organisme, lutter contre le cholestérol et même traiter certains cancers.

Une arme pour lutter contre la fatigue et le surmenage

Très utilisé en phytothérapie, les vertus et les bienfaits de l’acérola sont incontestables. Sa haute teneur en vitamine C donne un vrai coup de fouet à l’organisme pour lutter contre la fatigue et le surmenage. Des études japonaises ont montré qu’elle contient 40 fois plus de vitamine C qu’une orange (1800 mg/100 g de pulpe), et 30 fois plus de magnésium que le kiwi. Autrement dit, un aliment efficace pour remédier aux coups de pompe, améliorer le tonus physique et pallier les carences alimentaires. Cerise sur le gâteau, sa haute teneur en antioxydants permet de prévenir le vieillissement cellulaire en bloquant l’effet des radicaux libres (cf. les études de Leme, en 1973 et d’Hanamura, en 2005).

L’acérola n’en finit plus de surprendre les chercheurs par ses vertus curatives. Cette petite cerise s’avère aussi un remède efficace pour combattre le mauvais cholestérol et prévenir les maladies cardio-vasculaires. Sa teneur exceptionnelle en vitamine C expliquerait ces effets bénéfiques sur l’organisme. Sa combinaison de vitamines serait aussi propice pour lutter contre l’artériosclérose.

L’acérola : le fruit aux mille vertus pour le corps

Une étude réalisée en 2014 par une équipe de chercheurs sud-américains (Caceres A, Lopez B, Juarez, X) sur des souris, a montré que l’acérola protégeait les organes comme le coeur, les reins et le foie des effets nuisibles d’un régime riche en sucre et en graisse. Les polyphénols et la vitamine C seraient aussi à l’origine de cette action protectrice sur l’organisme.

Enfin, une étude datant de 2004 montre que l’extrait d’acérola (700mg/kg) bloque la croissance des cellules malignes dans le cas du cancer des poumons. Des propriétés anticancéreuses mises en évidence par des chercheurs de la Nihon University au Japon.

Une publication partagée par @ana_lagoa le

Où trouver de l’acérola près de chez moi?

Devant tant de vertus comment ne pas adopter au plus vite ce fruit et l’inclure dans notre alimentation ? Trouver des « cerises de la Barbade » fraîches dans la Creuse ou chez votre épicier de quartier relève du défi. De plus, cet arbre qui aime les forêts sèches de l’Amérique du Sud n’appréciera pas votre jardin, surtout s’il existe des risques de gel.

Pour profiter au plus vite de ses bienfaits, vous trouverez l’acérola dans les rayons diététiques des magasins spécialisés et des grandes surfaces, dans les boutiques bios ou dans les pharmacies. En règle générale, il se présente sous forme de gélules, de poudres, de jus ou de cerises séchées. Il existe même des thés contenant de l’acérola. Enfin, vous pouvez vous procurer du jus d’acérola pur ou concentré.

Les professionnels recommandent de prendre l’acérola sous forme de cure durant 3 semaines à raison de 3000 à 4000 mg par jour ou durant 3 à 4 mois en abaissant le taux entre 1000 et 3000 mg/jour. Le goût du jus d’acérola étant très acide, il est conseillé de le mélanger avec un autre jus plus doux.


Désormais, l’acérola n’a plus de secret pour vous, alors un conseil, courrez en acheter pour la tester au plus vite !

Tags: / / /