9 erreurs que l’on fait toutes quand on se rase

Si l’épilation est la meilleure façon de se débarrasser de nos poils de façon durable, le rasage reste la méthode la plus facile et rapide pour éliminer les poils disgracieux. Mais se raser implique des règles de base, que nous n’appliquons pas toujours… Voici les 9 erreurs que l’on fait toutes quand on se rase !

Erreur n°1 : Se raser le matin

Comme le rasage ne dure pas aussi longtemps que l’épilation, nous avons tendance à nous raser les jambes en dernière minute, soit, le matin avant d’aller travailler… Pourtant, la nuit, nos jambes ont tendance à gonfler légèrement, ce qui va cacher la partie la plus près de la peau de nos poils. Résultat, une fois que vos jambes auront dégonflé, vous aurez l’impression de déjà sentir une repousse alors qu’en fait, il s’agira de la partie de votre poil à laquelle vous n’aviez pas accès quelques heures plus tôt. Rasez-vous donc le soir ou attendez au moins 1 heure après le réveil !

Erreur n°2 : Se raser sans prendre de douche

L’eau chaude ramollit la peau. Une peau ramollie facilite le rasage et le rend moins irritant, vous avez également moins de chances de vous couper. Il est donc conseillé de vous raser à la fin d’une bonne douche chaude, une fois que votre peau est bien détendue.

Erreur n°3 : Ne pas utiliser de mousse à raser

Une crème de rasage ou une mousse à raser est conçue et étudiée pour faciliter le rasage. Elle hydrate votre peau, la ramollit et permet au rasoir de glisser plus facilement, ce qui limite les risques d’irritations et de dessèchement. Si vous n’avez pas de crème de rasage, pensez à utiliser votre après-shampoing, car il est également hydratant et va aider le rasoir à glisser sans accroche.

Attention toutefois à ne pas utiliser de gel douche, ce dernier n‘étant pas du tout adapté !

Erreur n°4 : Se raser à l’eau dans l’urgence

Comme nous l’avons mentionné plus haut, votre peau doit être molle et détendue pour un rasage efficace et sans irritations. Un rasage vite fait, les pieds dans le lavabo, juste avant d’enfiler votre petite robe (si, si, on vous a vu !) n’est vraiment pas une bonne idée. Il s’agit du meilleur moyen de se retrouver avec de nombreuses coupures et des jambes irritées pendant plusieurs jours. De la même façon, il est (très) fortement déconseillé de passer le rasoir sur une peau sèche…

Erreur n°5 : Utiliser un rasoir inadapté

Si vous pouvez tout à fait piquer le rasoir de votre homme pour vos jambes ou vos aisselles, les rasoirs jetables premier prix sont à éviter ! Ces derniers ne sont pas vraiment équipés pour protéger votre peau ou vous aider dans vos mouvements. Choisissez un rasoir ergonomique, avec un embout souple, de cette façon, il épousera à la fois votre main pour une meilleure maniabilité et le relief de vos jambes, notamment au niveau des genoux, pour un rasage efficace et un minimum de microcoupures. Certains modèles sont même équipés d’une barre de soin, imbibée d’un sérum hydratant, qui va faciliter le rasage et hydrater votre peau en un seul geste !

Erreur n°6 : Appuyer trop fort

Plus on appuie, plus le rasage est efficace ? FAUX. Avec le bon rasoir, vous n’avez pas du tout besoin d’appuyer, c’est la qualité des lames qui va faire tout le travail. En appuyant trop fort vous risque d’irriter votre peau et vous êtes plus exposée aux coupures, particulièrement aux endroits un peu plus techniques. Si vous ne l’avez jamais vécu, une aisselle irritée n’est pas franchement une partie de plaisir, et cela va durer plusieurs jours !

Erreur n°7 : Laisser traîner son rasoir

Un rasoir est composé de lames en métal… Qui peuvent rouiller si elles restent posées sur une surface humide. De plus, l’humidité constante va abîmer les lames de votre rasoir, sans parler des bactéries qui pourraient s’y glisser. Rangez donc votre rasoir dans un pot ou achetez un modèle avec un socle mural pour le suspendre dans la douche.

Erreur n°8 : Utiliser trop de fois le même rasoir

Un rasoir jetable, ou les lames d’un rasoir rechargeable, ont une durée de vie limitée. Gardez à l’esprit qu’une lame émoussée a plus de chances d’irriter votre peau. Moins efficace, votre rasoir usé va vous pousser à augmenter le nombre de passages, ce qui multiplie le risque de coupures et d’irritations. Lorsque vous n’arrivez plus à rincer les poils qui se trouvent sur votre rasoir en le passant sous le robinet, c’est qu’il est temps d’en changer !

Erreur n°9 : Ne pas utiliser la bonne crème hydratante après le rasage

Une fois vos gambettes débarrassées de leurs poils, il est fortement conseillé de les hydrater pour avoir les jambes les plus jolies et les plus douces possible. Mais attention à la composition de votre crème, lait ou baume corporel. Si ce dernier contient de l’alcool, ce qui souvent le cas, cela risque de piquer. L’alcool risque même de provoquer des réactions sur les peaux sensibles et/ou réactives.