fbpx

Savon de Marseille : comment distinguer l’original de l’imitation ?

© STUDIO GRAND OUEST / www.shutterstock.com

Sous la douche, pour les cheveux, pour la lessive ou l’entretien de la maison, le Savon de Marseille peut tout faire à moindre coût ! Économique, écologique, efficace et multi usages, le tout sans aucun produit chimique, il faut dire que ce savon ancestral a tout pour plaire. Seulement voilà, aucune marque ni appellation d’origine n’a jamais été déposée et n’importe qui, aujourd’hui, peut prétendre fabriquer du « véritable » Savon de Marseille. Afin de ne pas tomber dans le piège et déceler le vrai du faux, il existe heureusement quelques astuces !

Reconnaître un vrai Savon de Marseille

A l’origine, le Savon de Marseille ne contient que quatre ingrédients :

– De l’huile d’olive (à 72%)
– Du sel de Camargue
– De l’eau
– De la soude caustique

Cuit au chaudron, ce célèbre savon se caractérise alors par sa couleur verte foncée et son odeur caractéristique.

Avant le 18ème siècle, il est d’ailleurs strictement interdit d’ajouter autre chose à la recette, sous peine de voir la marchandise détruite.

Depuis, si la composition a quelque peu évolué – l’ajout d’huile de coprah et/ou de palme étant désormais autorisé, le vrai Savon de Marseille répond aujourd’hui encore à des critères bien précis.

Il ne doit contenir ni graisse animale ni graisse végétale autre que celles citées précédemment. Les additifs sont interdits, qu’ils soient naturels ou chimiques, et la couleur doit être une variation de vert ou de blanc/beige.

Se méfier des contrefaçons

Qu’on se le dise, un Savon de Marseille véritable ne sera jamais rose fuchsia, bleu ciel ou vert pomme !

Il n’aura non plus aucun autre parfum que celui des huiles végétales utilisées pour sa réalisation. Exit, donc, les savons à la rose, à la violette ou au jasmin !

Même s’il est estampillé « Savon de Marseille », un produit qui présente ces caractéristiques n’en est tout simplement pas un. Ou en tout cas, pas un vrai. D’ailleurs, il y a fort à parier qu’il ne contient plus grand-chose de naturel…

Côté forme, sachez ensuite qu’un vrai Savon de Marseille n’est ni rond, ni en forme de coeur ou de petite savonnette.

Il est cubique, grossièrement découpé et estampillé au nom de sa savonnerie.

Dans tous les cas, gardez à l’esprit que 95% des soi-disant Savons de Marseille présents sur le marché ne sont en réalité que des contrefaçons.

Où trouver cette perle rare ?

Denrée en voie de disparition, il n’est cependant pas impossible de se procurer un bon Savon de Marseille.

Quatre savonneries, toutes basées à Marseille, se sont en effet regroupées sous le label « Savon de Marseille, origine garantie ».

Ce label commercial vous certifie l’authenticité de votre savon, et qu’il a bien été réalisé selon la méthode traditionnelle.

Les dernières savonneries garantes de ce savoir-faire ancestral sont la Savonnerie du Midi, la Savonnerie Le Sérail, la Savonnerie Marius Fabre et la Savonnerie Fer à Cheval.

Malgré tout, lorsque vous ferez votre choix, orientez-vous davantage vers un savon 100% huile d’olive ou à l’huile de coprah (ou huile de coco), plutôt qu’un savon à l’huile de palme, pour des raisons écologiques évidentes…

Tags: / /