Épilation, rasage, laser, lumière pulsée… On fait le point sur les poils disgracieux !

Si certaines d’entre nous vivent bien avec leurs poils en hiver, la belle saison nous complique un peu la tâche… Entre les jolies robes courtes et le maillot de bain, nous traquons les poils comme la peste ! Épilation, rasage, laser… Les techniques sont nombreuses et plus ou moins durables. On fait le point pour vous !

Se débarrasser de ses poils : les techniques éphémères

Il existe de nombreuses façons plus ou moins durables de se débarrasser des poils disgracieux qu’ils se trouvent sur les jambes, le maillot ou les aisselles. Nos poils ne cessent de pousser, ces techniques vont donc vous permettre d’arborer des jambes douces et nettes, certes, mais pour combien de temps ? Voici les différentes techniques, leurs avantages et leurs inconvénients :

Le rasage : le plus rapide

Le rasoir reste l’option la plus simple, la plus rapide et la plus économique pour se débarrasser des poils disgracieux. En quelques secondes seulement, il élimine le poil en surface. En coupant le poil à fleur de peau, le rasoir permet d’avoir une peau nette mais comme il ne s’attaque pas à la racine du poil, cette technique n’est efficace que de 24 à 48 heures.

  • Avantages – Rapide, le rasage dépanne bien lorsque vous êtes pressée, il permet en effet de ne pas avoir à attendre de repousse minimum ou de prendre rendez-vous chez l’esthéticienne. De plus, votre peau ne présentera pas de plaques ou de points rouges, ce qui vous permet d’enfiler un short ou une jupe juste après le rasage ;
  • Inconvénients – Le rasage coupe le poil et ne ralentit donc pas du tout sa pousse, il faudra donc vous raser presque tous les jours si vous souhaitez être nickel en permanence. De plus, un poil rasé devient plus fort, noir et épais… Si vous l’utilisez sur des parties où des poils fins vous gênent, vous risquez de rapidement les voir se transformer en gros poils noirs… Attention également aux poils incarnés et aux zones sensibles à la repousse, le rasage est en effet déconseillé pour le maillot par exemple à cause des risques d’irritations, de démangeaisons et de poils incarnés.

L’épilation à la cire : la plus durable

L’épilation à la cire, chez l’esthéticienne ou à domicile, permet d’ôter le bulbe du poil et donc, sa racine. De cette façon, ses effets sont bien plus durables que ceux du rasage. Cette méthode permet également d’attraper les poils les plus fins, notamment grâce à la cire chaude, et elle convient à toutes les zones à épiler, y compris le visage.

  • Avantages – Le poil étant arraché, sa repousse va être bien plus longue qu’avec le rasage et vous allez donc être tranquille pendant plusieurs semaines. Cette technique est particulièrement adaptée aux zones sensibles comme le maillot, les aisselles et le visage ;
  • Inconvénients – Si vous faites appel à une esthéticienne, il va falloir penser à gérer les rendez-vous à temps et cela peut également représenter un certain coût. Une peau fraichement épilée est rougie et vous pourriez donc ne pas exposer vos gambettes avant quelques heures. La cire fonctionne sur un poil de quelques millimètres, il faudra donc attendre que vos poils aient repoussé un peu avant de procéder à l’épilation.

L’épilateur : l’esthétique à domicile

Véritable révolution esthétique il y a quelques dizaines d’années, l’épilateur électrique permet de s’offrir les services d’une esthéticienne… à la maison. Aussi efficace que la cire, l’épilateur est tout de même plus pratique car il ne nécessite aucune préparation ni cire chaude. Aujourd’hui vous trouverez même des épilateurs sans fil, waterproof, à utiliser dans la baignoire, dotés de systèmes anti-douleur…

  • Avantages – Un épilateur électrique représente un investissement au départ mais il est rapidement bien plus rentable qu’un passage chez l’esthéticienne toutes les 3 semaines. De la même façon que la cire, il va arracher le poil et vous serez donc tranquille pendant plusieurs semaines. Vous pouvez également faire des retouches vous-mêmes et n’avez donc pas à vous soucier de prendre un rendez-vous ;
  • Inconvénients – L’épilateur, comme la cire, va laisser une peau rouge juste après l’épilation, pensez donc à vous épiler la veille au soir afin de laisser à votre peau le temps de retrouver sa couleur naturelle. Certaines zones sont plus difficiles à épiler soi-même, vous pouvez donc oublier le maillot intégral avec cette technique, au risque de vous faire mal…

La crème dépilatoire : la plus pratique

La crème dépilatoire a l’avantage de travailler toute seule ! Vous l’appliquez, elle agit pendant plusieurs minutes et vous n’avez plus qu’à rincer. Particulièrement appréciée des douillettes et autres maladroites, elle évite les risques de coupures du rasoir et ne fait absolument pas mal.

  • Avantages – La crème dépilatoire permet de se débarrasser des poils en surface, sans douleur et en quelques minutes. Elle ne demande qu’un peu de patience pour être efficace et votre peau est immédiatement douce et nette. Elle a également l’avantage d’être pratique et facile à utiliser, notamment sur les parties sensibles ou difficiles d’accès ;
  • Inconvénients – Souvent chimique, la crème dépilatoire peut déclencher des irritations et autres brûlures sur votre peau, il est donc essentiel de la tester sur une petite partie de votre corps avant de l’appliquer. Cette méthode s’approche du rasage, vos poils repousseront donc relativement rapidement et les poils fins pourraient s’épaissir à la repousse.

Se débarrasser de ses poils : les techniques durables

Depuis quelques années on voit fleurir des techniques pour se débarrasser de ses poils de façon durable, voire permanente. Une vie sans épilation et sans rasoir ? Cela peut faire rêver mais est-ce vraiment efficace ? Et combien ça coute ?

Le laser : la technique la plus durable

La technique du laser est la plus efficace en matière d’épilation définitive. Cette méthode cible la mélanine du poil et va détruire le bulbe. Le poil repoussera donc moins fort et moins rapidement, jusqu’à disparaitre complètement. Les séances doivent ici être réalisées sous le contrôle d’un médecin et cela convient à toutes les zones du corps, même les plus sensibles.

  • Avantages – Cette méthode est la plus efficace et la plus surveillée, elle convient à tous les types de peaux et à toutes les zones du corps, y compris le visage. Vous pouvez tout à fait vous raser (mais pas vous épiler) entre les séances, ce qui ne vous empêche donc pas de dévoiler vos gambettes pendant toute la durée du traitement ;
  • Inconvénients – Le laser est plus coûteux et douloureux mais les résultats sont bien plus rapides et efficaces que pour les autres méthodes. Vous ne devez pas vous exposer au soleil dans les 10 jours qui suivent le traitement et vous devez éviter de bronzer entre les séances. Il faut compter au minimum 6 à 8 séances en fonction de la zone traitée, chacune espacée d’au moins 6 semaines, il s’agit donc d’un processus qui s’étale sur plusieurs mois.

La lumière pulsée : la méthode durable et moins chère

Cette technique consiste à émettre une lumière polychromatique sous forme d’impulsions lumineuses de plusieurs longueurs d’ondes. Ces impulsions sont ensuite absorbées par la mélanine du poil qui les transforme en chaleur. Cette dernière va se propager jusqu’à la racine du poil et l’affaiblir, voire le détruire. Au bout de plusieurs séances,  vos poils ne repoussent plus.

  • Avantages – Cette technique a l’avantage d’être moins douloureuse que le laser et elle peut se pratiquer chez une esthéticienne ou un centre spécialisé ;
  • Inconvénients – Elle est coûteuse et longue, il vous faudra en effet des dizaines de séances en fonction de la zone traitée. Cette méthode n’est pas aussi efficace que l’épilation au laser et sa pratique moins encadrée, renseignez-vous bien avant de passer à l’acte. La lumière s’attaquant à la mélanine de vos poils, il n’est pas possible de s’exposer au soleil entre les séances, elle se pratique donc plutôt l’hiver.