Comment réaliser une pédicure maison ?

Manucure, pédicure, soin du visage… Voilà des prestations que vous pouvez tout à fait faire en institut, mais cela représente vite un budget conséquent. Découvrez comment réaliser une pédicure maison pour de jolis pieds tout doux !

Pourquoi faire une pédicure ?

Les pieds sont une zone de notre corps que nous avons tendance à délaisser… Et c’est bien dommage, entre le poids qu’ils supportent et le fait d’être enfermés dans des chaussettes en hiver, ils ont besoin de toute notre attention. De plus, pratiquer une pédicure maison est un moment de soin pour soi et de bien-être particulièrement agréable. Des pieds pédicurés sont des pieds entretenus, moins exposés aux risques d’infection comme les champignons et autres mycoses. Pour des pieds en bonne santé, nous vous conseillons de pratiquer une pédicure maison une fois par mois et de les « poncer » à l’aide d’une pierre ponce ou d’une lime pour pieds chaque semaine à la fin de votre douche ou de votre bain. En effet, c’est à ce moment-là que les peaux mortes sont les plus faciles à éliminer. Cette étape permet d’éviter les risques de craquellement de la peau, notamment au niveau du talon.

Pédicure maison : le matériel nécessaire

Pour une pédicure maison complète, vous aurez besoin de :

  • une bassine ;
  • une lime à ongles ;
  • un bloc polissoir ;
  • un bâtonnet repousse cuticules ;
  • un coupe-ongle ;
  • du gros sel ;
  • de l’huile végétale (olive, amande douce, jojoba, coco…) ;
  • une base ;
  • un vernis de qualité ;
  • un top coat.

Pédicure maison : les étapes

Étape 1 : On fait tremper

On démarre notre pédicure maison avec un bain de pieds au sel. Anti-inflammatoire et relaxant, le bain de pieds permet d’assouplir la peau et les ongles et va ainsi faciliter votre pédicure. Le gros sel aide à éliminer les douleurs éventuelles, stimule la circulation sanguine et améliore même votre système immunitaire !

  • Remplissez votre bassine d’eau tiède à chaude (mais pas brûlante attention) ;
  • Versez une bonne poignée de gros sel dans l’eau ;
  • Plongez-y vos pieds pendant 15 à 30 minutes, selon le degré de sécheresse de votre peau.

Étape 2 : On fait un gommage et on ponce

Une fois la peau de vos pieds bien assouplie, retirez la bassine et séchez vos pieds en les tamponnant à l’aide d’une serviette propre et sèche. Il est maintenant temps de retirer les peaux mortes :

  • Avec une lime pour pieds ou une pierre ponce, retirez un maximum de peaux mortes au niveau des talons et des extrémités latérale de vos pieds, juste en dessous des orteils. C’est généralement sur ces zones que se forme de la corne, voir des cors ;
  • Effectuez ensuite un gommage sur l’intégralité de la zone du pied : la plante, les orteils, le coup de pied, les talons, les chevilles… En utilisant l’une des recettes ci-dessous :
    • Gommage assainissant : mélangez 6 cuillères à soupe de bicarbonate de soude avec 2 cuillères à soupe d’eau ;
    • Gommage reminéralisant : mélangez 2 cuillères à soupe de sel de Guérande fin et 1 cuillère à soupe d’huile végétale ;
    • Gommage gourmand : mélangez 2 cuillères à soupe de sucre roux avec 2 cuillères à soupe d’huile de coco.
  • Massez en effectuant des petits cercles, sans trop appuyer ;
  • Rincez vos pieds et séchez-les.

Étape 3 : On hydrate en profondeur

Le gommage débarrasse vos pieds de ses peaux mortes et révèle ainsi une peau toute neuve, plus fragile que la corne que vous aviez sur les pieds. C’est pourquoi, l’étape de l’hydratation est essentielle ! Appliquez l’huile végétale de votre choix sur vos pieds, en remontant jusqu’aux chevilles, massez doucement. N’hésitez pas à en appliquer une bonne quantité pour agir comme un masque hydratant puissant. Ensuite, emballez vos pieds dans une grosse paire de chaussettes pendant que vous regardez tranquillement un épisode de votre série préférée !

Étape 4 : On lime et on polit

Au bout d’une trentaine de minutes, vous pouvez retirer vos chaussettes. Faites pénétrer le restant d’huile végétale en massant vos pieds et profitez de ce moment agréable. Ensuite, on passe aux ongles. Commencez par les couper si besoin ou les limer. Ensuite, à l’aide d’un bloc polissoir, lissez la surface de vos ongles de pieds afin de garantir une meilleure tenue de votre vernis à ongles.

Étape 5 : On repousse les cuticules

Déposez une goutte d’huile végétale ou de crème émolliente sur chacune de vos cuticules et massez. Patientez quelques minutes avant de repousser vos cuticules à l’aide d’un bâtonnet repousse-cuticules. Sachez qu’il n’est pas conseillé de les couper ! En effet, les cuticules sont là pour protéger votre ongle, les repousser régulièrement est largement suffisant pour une pédicure ou manucure efficace.

Étape 6 : On applique une base

L’utilisation d’une base avant d’appliquer votre vernis va protéger vos ongles des substances pas toujours propres qui composent un vernis à ongles. De plus, elle va prolonger votre pédicure en retardant l’écaillement du vernis. Appliquez donc une couche de base sur chacun de vos ongles et laissez sécher complètement.

Étape 7 : On applique le vernis

Une fois que la base est sèche, vous pouvez appliquer le vernis à ongles de votre choix ! Une couche fine d’abord, en prenant soin d’éviter de toucher les bords de l’ongle pour une pédicure bien propre, puis une deuxième couche (lorsque la première sera complètement sèche), plus épaisse.

Étape 8 : On n’oublie pas le top coat

Vos deux couches de vernis sont maintenant bien sèches, il ne vous reste plus qu’à appliquer une couche de top coat pour une pédicure brillante et durable. En effet, le top coat permet à votre vernis de résister bien plus longtemps !